USA, la fin des ordinateurs en vol ? – GeekParadize.Fr - Actualité High-Tech et Geek au QuotidienGeekParadize.Fr – Actualité High-Tech et Geek au Quotidien
Home / High-Tech / USA, la fin des ordinateurs en vol ?

USA, la fin des ordinateurs en vol ?

USA, la fin des ordinateurs en vol ?

Les autorités américaines envisagent d’interdire les ordinateurs portables à bord des vols pour les États-Unis.

Selon John Kelly le ministre américain de la Sécurité intérieure interrogé ce week-end par la chaîne Fox News, embarquer des ordinateurs portables en cabine constitue un « risque réel » pour la sécurité des vols. Conséquence : les ordinateurs et tablettes pourraient être interdits dès cet été, y compris à bord des avions au départ d’Europe. Selon les experts, plus de 3 000 vols seraient concernés pendant les vacances estivales. C’est durant l’été que les liaisons entre l’Union Européenne et les principaux aéroports américains sont les plus fréquentées.

Cette décision américaine se fonde sur les capacités nouvelles des terroristes à dissimuler un engin explosif dans la batterie de leurs appareils électroniques. Transportée en cabine passagers, la bombe peut alors avoir des effets dévastateurs et provoquer la chute de l’avion.

Devant la réalité de la menace, les États-Unis ont déjà mis en place des premières mesures d’interdiction. Depuis mars, les voyageurs au départ de 8 pays ne sont plus autorisés à transporter en cabine leur laptop ou leur tablette tactile. Les pays concernés sont la Jordanie, la Turquie, l’Égypte, le Maroc, le Koweït, les Emirats-Arabes-Unis, l’Arabie saoudite et le Qatar.

Les aéroports de nouveaux pays pourraient rejoindre cette liste très prochainement.

Photo : © Matej Kastelic – Shutterstock.com

Ce document intitulé « USA, la fin des ordinateurs en vol ? » issu de http://www.commentcamarche.net/news/5869847-usa-la-fin-des-ordinateurs-en-vol est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.

A propos de La Rédaction

A voir aussi

L’Europe met Google à l’amende

L’UE a infligé une amende record de 2,42 millions d’euros au géant américain pour abus …