Home / High-Tech / La Nintendo NX sait se faire désirer

La Nintendo NX sait se faire désirer

Article mis à jour le 17 août 2016 à 12 h 03 min

La Nintendo NX sait se faire désirer

De nouvelles fuites sont apparues sur Internet concernant la prochaine console du fabricant japonais.

En matière de jeux vidéo, l’année 2016 devrait être marquée par la sortie d’une nouvelle console ô combien attendue, la Nintendo NX. Et bien entendu, tout est mis en œuvre pour que l’on parle d’elle. Une enquête réalisée par le cabinet GFK permet d’en savoir un peu plus sur la nouvelle console de Nintendo. En principe, la Nintendo NX sera en mesure de streamer du contenu vidéo en 4K à 60 FPS. Pas de Full HD en vue pour les jeux cependant, ce qui est regrettable. Il semblerait que le fabricant préfère miser sur une résolution en 900p pour garantir du 60 FPS constant.

Deux versions et une compatibilité étonnante

La firme nippone devrait également innover en proposant deux types de services en ligne, une version gratuite et une version premium. Cette dernière serait payante et l’utilisateur, moyennant un abonnement dont le prix n’a pas été dévoilé, pourrait accéder à des fonctionnalités absentes sur la version gratuite. En outre, l’offre payante permettrait d’accéder à un catalogue de près de 150 jeux actualisé sur une base régulière. Takashi Mochizuki, consultant pour le Wall Street Journal, affirme de son côté que la console pourra s’appairer avec d’autres appareils comme des smartphones, des tablettes, des PC… et la PS4. Plutôt étonnant, mais après tout, le patron de Nintendo nous a promis quelques surprises.

Les paris sont ouverts concernant la date de sortie de la Nintendo NX. Le fabricant japonais pourrait faire d’une pierre deux coups en lançant sa nouvelle console en même temps que le prochain Zelda. Pourquoi pas en juin durant l’E3 2016 ? Affaire à suivre…

Photo : © iStock.

Passionné depuis toujours par l’informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J’utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l’utilisation des OS Debian et Archlinux.

A voir aussi

L'antivirus de Microsoft arrive sur Chrome

L’antivirus de Microsoft arrive sur Chrome

L’antivirus Windows Defender est désormais disponible sur le navigateur internet de Google. – On le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :