Home / High-Tech / Un nouveau test pour la R9 Fury Nitro

Un nouveau test pour la R9 Fury Nitro

Article mis à jour le 17 août 2016 à 11 h 55 min

Si on trouve encore des R9 Fury TriX, cela n’est qu’encore qu’une affaire de temps pour que les versions Nitro les remplacent. Sapphire a lancé en fin d’année dernière cette série qui, si elle reprend en gros le même ventirad, possède un PCB cette fois qui n’est pas de référence AMD, mais moulé à la louche par les petites mains des employés. De ce fait, on est en droit d’attendre que le problème le plus gênant disparaisse, à savoir le coil whine qui frappait toutes les cartes Fury avec plus ou moins de force basées sur un PCB de référence AMD. Pour l’occasion Sapphire a poussé la carte à 1050/500 MHz, que vaut-elle maintenant ?

Kitguru l’a testé sur son protocole fait de plusieurs jeux, en 1080p, 1440p et 2160p, et de quelques benchmarks trouadé. Sur ce point, avec les Crimson 16.1, les performances sont au rendez-vous et suivent une tendance que nous avions décelé : plus la définition est basse plus elle est proche de la GTX 980, plus elle monte et plus elle s’approche de la GXT 980Ti. Autre fait, elle a pu s’overclocker à 1128 MHz pour le GPU, ce qui apporte là aussi son petit gain, toujours bon à prendre. Enfin, et c’est ça qui est important, pas de coil whine signalé. On ne parle pas de celui qui se produit presque systématiquement quand le menu d’un jeu s’affiche à 500ips, mais celui qui pollue la vie dans des jeux simples, là où il ne devrait pas exister.

sapphire r9 fury nitro

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l’informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J’utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l’utilisation des OS Debian et Archlinux.

A voir aussi

Un milliard d'Instagrammers

Un milliard d’Instagrammers

Il y a désormais un milliard de personnes inscrites sur Instagram. Et combien de selfies …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :