Home / High-Tech / Un Performance Test pour le DLC de Dying Light

Un Performance Test pour le DLC de Dying Light

Article mis à jour le 17 août 2016 à 11 h 39 min

Il y a une semaine, Techland lançait son DLC nommé The Following pour le jeu Dying Light. Le principe est simple et connu : survivre dans un monde ouvert mais limité aux attaques de zombies, tous plus chelous les uns que les autres. Ce contenu additionnel offre une nouvelle aire de jeu, et vous permet de gambader dans la prairie à dos de buggy, un crâne qui explose sur un pare-choc est beaucoup plus musical il faut le dire, la tessiture de l’os qui se brise est incomparable pour les fins mélomanes ! Bref c’est un jeu violent mais faut essayer de vivre en journée pour gameller, et survivre la nuit quand les zombies ont la dalle.

Gamegpu qui a changé de répertoire en .com mais qui reste écrit en russe a testé le jeu avec son panel de GPU désormais plus complet depuis qu’il a introduit, façon de parler, Fiji dans ses graphiques. Si le moteur maison Chrome Engine met sur un pied d’égalité AMD et Nvidia sur le preset élevé, dès que ça grimpe sur très élevé, les Radeon encaissent mal sur ce titre, et ce n’est pas un problème de VRAM puisque GTX 980 et Fury X en ont autant l’une que l’autre. Niveau processeur, on connait déjà la chanson, et il est vraiment temps qu’elle change parce que ça fait 4 ans au moins qu’on l’entend…

dying light

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l’informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J’utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l’utilisation des OS Debian et Archlinux.

A voir aussi

Bientôt un Chromebook avec processeur ARM ?

Bientôt un Chromebook avec processeur ARM ?

Pour offrir un laptop toujours connecté, Google pourrait proposer un Chromebook équipé d’un processeur de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :