High-Tech

Tremblement de terre à Taïwan, coup dur pour TSMC et les futurs GPU en 16nm

S’il y a un truc que les constructeurs et fondeurs ne peuvent pas prévoir, ce sont les catastrophes naturelles. On se souvient douloureusement du tsunami qui a transformé le marché du HDD, permettant aux constructeurs de nous prendre à sec pendant des années ruinant des chaines de montage, ce qui a impacté les tarifs de production et de vente.

TSMC vient d’en faire l’expérience avec le dernier tremblement de terre qui a touché Taïwan (il y a trois jours). Sur le coup, le fondeur s’est voulu rassurant, certain que seulement 1% de sa chaine de production serait perturbé, mais avec sa Fab-14 qui était plus rudement touchée que ce qu’il pensait, il faudra compter sur 5% de perturbation. Pour le coup, les Fab-6 et Fab-14B sont déjà réparées et malgré l’événement, TSMC ne revient pas sur ses pronostics financiers pour le trimestre (à savoir à peu près $6 milliards pour Q1 2016).

Avec une grosse semaine nécessaire pour finir les réparations, la catastrophe ne l’est pas tant que ça. Les assurances des gros groupes sont là pour ça (et assurent bien mieux et plus rapidement que celles des particuliers) et l’Etat va accélérer la cadence. NVIDIA doit donc serrer les fesses, vu que ses puces Pascal seront en 16nm FinFET de chez TSMC, et AMD doit être bien content d’être parti sur du 14nm de chez Samsung ou Global Foundries. (source : Digitimes)

tsmc earthquake taiwan 02 2016

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.