Accueil » Google se fait épingler par le FISC, la fin de l’entourloupe ?
High-Tech

Google se fait épingler par le FISC, la fin de l’entourloupe ?

C’est ainsi, oubliez de déclarer quelques euros sur votre déclaration, et le FISC vous redressera ! Mais quand on se nomme Google, ou Apple, vous avez à vos bottes toute une panoplie de conseillers qui sont là pour un seul but : éviter de trop payer d’impôts dans les pays concernés par ses activités. Google vient de se voir réclamer 1.6 milliard d’euros en guise de paiement d’impôts et pénalités de retards. Il est reproché d’avoir, comme toujours, domicilié ses sièges dans des pays à fiscalité douce comme la réputée Irlande ou le Luxembourg, mais de poursuivre ses activités en pays étrangers aux sièges. Pourtant, Google a des bureaux en France, et donc ce double-jeu commence à taper sur le système des autorités. Les britanniques et les italiens également réclament des sous pour les mêmes raisons, alors qui a raison ou tort ? Pour mémoire, Google Hollande a fait passer 10.7 milliards d’euros en 2014 vers les Bermudes où la fiscalité ne taxe pas les bénéfices. La finance est une affaire avant-tout de gens très avertis pour rester politiquement correct.

Ce qui est sûr, c’est que chez Google, on ne va pas se laisser faire. Entre les recours et les réunions avec Bercy, les 1.6 milliard ne devraient plus y être au bout du compte, et pourtant Michel Sapin ministre des finances ne se montre pas tendre avec Google : il n’y aura pas de négociation mais application stricte de la loi. En fait Bercy compte s’appuyer sur le fait que faire des activités commerciales dans un pays, mais décidées dans un autre, ne vous soustrait pas de payer des impôts dans ce pays, puisque une activité commerciale est forcément rattachée à une entité et non indépendante. Affaire à suivre, mais on guettera le montant total à payer, on risque de faire la tronche !

dollars

A propos de l'auteur

Sébastien T.

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

Rejoignez nous sur Teamspeak

Rejoindre notre Teamspeak

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 963 autres abonnés.

Tester votre débit

Oui Non

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :