Home / High-Tech / Twitter et Facebook menacés par Daech

Twitter et Facebook menacés par Daech

Article mis à jour le 17 août 2016 à 11 h 28 min

Twitter et Facebook menacés par Daech

Mark Zuckerberg et Jack Dorsey – dirigeants de Facebook et Twitter – ont reçu des menaces de Daech.

La vidéo de menaces a été postée par Daech sur Telegram, le réseau social utilisé par les djihadistes depuis quelques temps depuis que l’organisation s’est lancée dans une guerre contre Facebook et Twitter. Cette fois, ce sont Mark Zuckerberg et Jack Dorsey qui sont directement visés par les attaques. Depuis que des milliers de comptes apparentés à la nébuleuse terroriste ont été fermés, les deux réseaux sociaux font l’objet de menaces de plus en plus claires.

La vidéo publiée sur Telegram met en cause la politique de suspension et de fermeture des comptes appartenant aux sympathisants de Daech. Depuis mi-2015, Facebook, Twitter et les principaux réseaux sociaux sur Internet ont en effet décidé de lutter activement contre l’utilisation de leurs sites web et applications mobiles. Le chiffre de 125 000 comptes bloqués a ainsi été mis en avant par Twitter comme signe de l’efficacité de son action. Du coté de Facebook, aucun chiffre n’est avancé concernant le nombre de profils suspendus ou supprimés, mais le réseau social annonce la création d’une équipe dédiée à la surveillance de ses membres suspectés d’activités terroristes.

Photo : © iStock.

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l’informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J’utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l’utilisation des OS Debian et Archlinux.

A voir aussi

Un milliard d'Instagrammers

Un milliard d’Instagrammers

Il y a désormais un milliard de personnes inscrites sur Instagram. Et combien de selfies …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :