Home / High-Tech / ASRock permet de nouveau l’overclocking des Skylake par un autre moyen

ASRock permet de nouveau l’overclocking des Skylake par un autre moyen

Article mis à jour le 17 août 2016 à 11 h 20 min

ASRock a de la suite dans les idées. Puisqu’intel a interdit l’overclocking des Skylake non K par tripotage des CPU au fond de leur anatomie, ASRock s’est demandé si une puce ne pouvait pas faire ça de dehors, ce qui éviterait au géant de piquer une crise de conscience. En effet, Intel ne voulait pas que l’ancienne méthode existe pour officiellement des raisons de stabilité (pas d’iGPU, pas de C-States, etc) et de possibilité de destruction du CPU (vis à vis de la sonde de température apparemment), même si officieusement c’est aussi une raison purement financière. Alors pour ne pas avoir à faire souffrir ce pauvre processeur, ASRock a collé une puce qu’elle nomme Hyper BCLK Engine sur deux de ses cartes mères.

Les Fatal1ty Hyper H170 Gaming K4 et B150 Gaming K4 sont identiques à leurs soeurs, le Hyper en plus. Petit plus de cette  nouvelle méthode, vous pouvez augmenter le baseclock par paliers de 0.0625MHz pour peaufiner votre overclocking. En plus de cela, ces deux cartes gèrent aussi la technologie DDR4 Non-Z OC, qui est en fait un ajustement automatique agressif des latences de vos barrettes, pour en extraire quelques pourcents de mieux. Avec le M.2 et assez de phases d’alimentation avec 10 unités, ces deux cartes finalement  sont bien pourvues et ne manquent de rien, hormis de l’USB 3.1 encore dispensable aujourd’hui tant que c’est de la première génération. Il n’y a pas de prix, mais il va donc être possible d’overclocker ces processeurs non-K, et ce apparemment sans contrepartie comme c’était le cas avant ! Reste à tester ça pour voir comment cela marche, ça devrait être intéressant !

asrock h170 falality hyper

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l’informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J’utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l’utilisation des OS Debian et Archlinux.

A voir aussi

Un milliard d'Instagrammers

Un milliard d’Instagrammers

Il y a désormais un milliard de personnes inscrites sur Instagram. Et combien de selfies …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :