Home / High-Tech / Snapchat et les lunettes connectées

Snapchat et les lunettes connectées

Article mis à jour le 17 août 2016 à 11 h 15 min

Snapchat et les lunettes connectées

Snapchat travaillerait sur des smart glasses, des lunettes connectées dotées d’une caméra embarquée.

Il n’y a pas de fumée sans feu. Et la fumée qui se cache derrière Snapchat a une odeur de réalité virtuelle. Plusieurs rumeurs circulent actuellement autour du célèbre réseau social qui serait en train de mettre au point des lunettes connectées en vue de s’immiscer dans l’univers de la réalité virtuelle. En effet, Snapchat vient d’embaucher à Los Angeles plusieurs experts en wearable spécialisés en réalité virtuelle et augmentée. Leur objectif : concevoir des lunettes connectées similaires aux Google Glass, peut-être même un casque de réalité virtuelle inspiré du HoloLens de Microsoft.

La douzaine de spécialistes recrutés par Snapchat possède une solide expérience dans le monde de la réalité virtuelle et augmentée. Eitan Pilipski, embauché en janvier dernier, offrait auparavant ses services à Qualcomm, plus exactement à la plateforme de solutions pour réalité augmentée Vuforia. On évoque également un nouveau recrutement au poste d’ingénieur vision par ordinateur et reconstruction 3D, ainsi que l’arrivée d’un spécialiste qui travaillait sur la technologie de suivi du mouvement oculaire Eyefluence. Ces changements ne sont guère surprenants lorsqu’on sait que Snapchat a créé il y a un peu plus d’un an son propre laboratoire de recherche en intelligence artificielle.

Il est important de signaler que ces rumeurs sont à prendre avec des pincettes jusqu’à ce que Snapchat annonce officiellement ses véritables intentions. Le réseau social cherche peut-être simplement à améliorer son application. Son ambition pourrait être plus grande, et le lancement de produits dédiés à la réalité virtuelle n’est pas à exclure.

Photo : © wavebreakmedia – Shutterstock.com

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l’informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J’utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l’utilisation des OS Debian et Archlinux.

A voir aussi

Vers une taxe sur le e-commerce

Vers une taxe sur le e-commerce

Le Sénat vient d’adopter une taxe sur lavente en ligne, calculée en fonction des distances …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :