Home / High-Tech / Google a bien foiré sa blague “Mic Drop” du premier avril

Google a bien foiré sa blague “Mic Drop” du premier avril

Article mis à jour le 17 août 2016 à 11 h 03 min

gmail logo iconeLe premier avril est le jour du poisson, le seul dans l’année où les blagues sont attendues, ce qui engage un grand nombre de personnes et de sociétés à faire leur possible pour divertir, sans désinformer ou se tourner au ridicule. Google est un habitué de la chose et avait décidé de faire une blague sur Gmail.

En plus du bouton “Envoyer”, on pouvait voir un bouton “Envoyer + Mic Drop” en bas d’une fenêtre de nouveau message. A quoi servait ce bouton ? A couper court à une conversation en ayant le dernier mot. Peu importe si votre (ou vos) interlocuteur(s) répondai(en)t à la suite de votre “Mic Drop”, vous n’en étiez pas averti et eux ne voyez qu’un Minion (Bob de Moi Moche et Méchant) lachant son micro dans un GIF qui est devenu un même couramment utilisé sur le web.

minion king micdrop

Dila wizota ! (Deal with it)

Manque de bol pour la blague de Google, certains n’ont pas fait attention et ont cliqué sur le bouton par inadvertance dans des conversations professionnelles ou importantes qui nécessitaient qu’ils puissent y répondre. Le géant du web a vite reçu des plaintes à ce sujet et s’est excusé pour la blague sur son blog, tout en retirant la fonctionnalité comique de Gmail. Comme quoi on peut rigoler, mais il vaut mieux éviter de le faire avec des outils professionnels. Puis bon, tout le monde n’a pas la classe de Bryan Cranston !

bryan cranston micdrop

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l’informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J’utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l’utilisation des OS Debian et Archlinux.

A voir aussi

Un milliard d'Instagrammers

Un milliard d’Instagrammers

Il y a désormais un milliard de personnes inscrites sur Instagram. Et combien de selfies …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :