Un test pour la beta de Forza Motorsport 6 Apex – GeekParadize.Fr - Actualité High-Tech et Geek au QuotidienGeekParadize.Fr – Actualité High-Tech et Geek au Quotidien
Home / High-Tech / Un test pour la beta de Forza Motorsport 6 Apex

Un test pour la beta de Forza Motorsport 6 Apex

C’était fin de semaine dernière que Microsoft a libéré la beta de Forza Motorsport 6 Apex. Son jeu de tutures développé par le talentueux studio Turn10 n’est pas complet même si on télécharge la totalité du jeu, soit 19 gigots. Pour autant, avec son Windows Store, Microsoft a fait une belle erreur vis-à-vis des joueurs, et surtout des développeurs qui doivent donc se farcir une interface spéciale qui n’est pas classique donc, et qui a réussi le tour de force de faire déjouer les gros studios sur les gros titres comme Gears of War Ultimate Edition, Quantum Break. Même si le studio est bon, l’embrouille Universal Windows Platform pose de gros soucis, mais quand on est entêté….

Alors certes il y a des soucis sur la beta, le premier est la VSync qui ne peut être désactivée, Microsoft avait promis que ça serait fait au mois d’avril, Turn10 dit que ça sera résolu bientôt. Il y a des soucis de plantages quand les PC ont pas assez de mémoire, le MSAA est bloqué à 2x et ne peut pas se désactiver, les Fury X avec 16Go de RAM ne peuvent pas passer en Ultra, bref des tas de petits trucs qu’on se demande encore comment c’est possible de mettre un jeu en ligne même en beta avec de tels oublis…

Bref, Gamegpu a testé le titre sur son panel habituel fraîchement amputé des Fiji, et ce dans les 3 définitions. C’est du coup la GTX 980Ti qui régale, plus pour longtemps qui sait, et arrive quand même à 46 images par seconde en UHD, ce qui est très raisonnable. Le jeu ne semble pas spécialement gourmand, puisque GTX 980 et R9 290X en UHD sont autour des 35 images par seconde, ce qui est plus qu’honnête à cette définition. Allez, un peu de lecture !

forza motorsport 6 apex

A propos de La Rédaction

A voir aussi

Un processeur IoT pour Samsung

Avec l’Exynos i T200, le géant sud-coréen a son premier processeur pour l’Internet des Objets. …