High-Tech

L’intégralité des documents de Snowden va être mise en ligne suite aux Panama Papers

Si vous ne vivez pas sur mars, vous avez très certainement entendu parler de la très récente histoire des Panama Papers. On ne va pas rentrer dans un débat politique à ce sujet, mais il se trouve que cet événement a fait réfléchir Glen Greenwald, le fondateur de The Intercept. Ce journal a aussi un joli paquet de papiers compromettants sous le coude depuis que Edward Snowden lui en a fait cadeau.

Lors de l’interview de Snowden, il a accepté de partager ses documents à condition que le monde journalistique les traite correctement. C’est-à-dire que rien de doit être dévoilé avant une recherche approfondie de ces documents, pour ne pas dire n’importe quoi ou tirer de conclusion hâtive. Un choix judicieux, mais plusieurs années après les révélations, l’équipe de The Intercept se rend compte qu’il y a beaucoup trop de données à traiter pour qu’ils puissent s’en sortir seuls et changent de politique en accord avec Snowden.

Pour que plus de paires d’yeux et de mains puissent se mettre à bosser sur cette tonne de documents, The Intercept va publier ses archives par dossier en commençant par SIDtoday, une liste de diffusion interne de la NSA. Ils ont bien évidemment déjà épluché la chose (166 documents qui traitent uniquement de l’année 2003) et ont pu faire le lien entre la NSA et certaines histoires peu glorieuses. Ils invitent maintenant toute personne motivée (dont c’est la profession ou pas) à s’y coller pour les épauler dans le tri des informations, et aider à faire comprendre au grand public le danger que représente ces agences de surveillance à grande échelle. Intéressé ou juste curieux, le premier dossier est disponible via le lien en fin de brève et The Intercept en ajoutera d’autres ponctuellement.

nsa logo

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.