Trailer de lancement musclé pour Mirror's Edge Catalyst - GeekParadize.Fr - Actualité High-Tech et Geek au QuotidienGeekParadize.Fr – Actualité High-Tech et Geek au Quotidien
Home / High-Tech / Trailer de lancement musclé pour Mirror’s Edge Catalyst

Trailer de lancement musclé pour Mirror’s Edge Catalyst

Quand Forest Gump se fait couper le kiki et pousser les nénés, et fait une formation de Yamakasi, on tombe sur Faith Connors et Mirror’s Edge Catalyst. Dire que la miss, l’héroïne du jeu donc, ne fait que courir, sauter et tabasser serait un euphémisme, mais le jeu a un truc à lui. Son design et sa charte graphique épurée en font un titre qui séduit. Alors certes le monde n’est pas si ouvert que ça contrairement aux apparences, un peu à la manière de Far Cry qui permettait d’avoir des espaces de fou devant soi mais qui était dirigiste et interdisait d’aller partout, mais l’impression d’être une petite chose dans une grande ville marche encore. Bref Mirror’s Edge est attendu, et ce d’autant plus qu’il est développé par DICE, généralement pas manchot quand il s’agit de développer un jeu, maintes fois repoussé pour optimisation.

EA l’éditeur vient de mettre en ligne un trailer de lancement qui explique en gros que Faith devra se défaire du méchant Kruger, qu’elle a une bande de potes avec elle pour l’aider, mais que dans le lot on sent bien qu’il y en a un ou plus qui sont des vendus. Bref c’est bien mis en scène, et ça donne forcément envie, surtout qu’il y a quelques phases de gameplay bien senties pour ceux qui n’ont pas le vertige. Ca se mange sans fin !

Si vous avez trouvé une erreur d’orthographe, veuillez nous en aviser en sélectionnant le mots et en appuyant sur Ctrl+Enter.

A propos de Sébastien T.

Sébastien T.
Grand Passionné par le High-Tech et les jeux vidéos.

A voir aussi

Des articles payants sur Facebook

Des articles payants sur Facebook

Les éditeurs peuvent demander aux membres de Facebook de payer pour lire leurs Instant Articles. …

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :