Nous avons essayé • ASUS ROG Spatha – GeekParadize.Fr – Actualité High-Tech et Geek au Quotidien
Home / High-Tech / Nous avons essayé • ASUS ROG Spatha

Nous avons essayé • ASUS ROG Spatha

Article mis à jour le 17 août 2016 à 10 h 18 min

Tu la sens ma grosse épée ?

ASUS ne fait pas que des composants et ordinateurs (portable ou desktop), mais a aussi un lot de périphériques dans son catalogue. La gamme Republic of Gamers de ces derniers a récemment évoluée et nous en testons aujourd’hui le fleuron, la Spatha. Une grosse bestiole qui embarque presque tout ce qui se fait de mieux en ce moment, à un tarif digne de la reine des références du constructeur. Passionnés de MMO ou adeptes des produits les plus coûteux, voyons ensemble ce qu’elle a dans le ventre !

header spatha

ROG Spatha
Dimensions 137 x 89 x 45 mm
Poids 175g
Type Droitier
Connectique Filaire (2000Hz)
Sans-fil (1000Hz)
Prise en main Claw / (Finger) / Palm
Capteur

Avago ADNS 9800

Laser / 8200DPI

Rétroéclairage

RGB

Logiciel ROG Armoury
Tarif 179,99€
Garantie

2 ans

• En bref et en vidéo

En digne produit de la gamme Republic of Gamers, la page dédiée à la Spatha ne manque pas de superlatifs. Tout est dit dès la première ligne : “Un contrôle complet pour la victoire en MMO”. Cette énorme souris qui sera aussi bien filaire que sans-fil, avec un temps de réponse respectif à 2000Hz et 1000Hz, embarque douze boutons programmables via le logiciel ROG Armoury, un châssis en magnésium, trois zones de rétroéclairage, cinq profils embarqués en mémoire, un capteur laser à 8200DPI avec une accélération de 30g et un gros bundle, qui va même jusqu’à autoriser de changer ses commutateurs principaux (clics droit et gauche) Omron donnés pour 20 millions de clics (avec une force de 60g) par un second jeu résistant à un million de clics (avec une force de 75g). Le démontage en sera même aisé, grâce à un ingénieux système comprenant quatre vis sur le dessous, pouvant être retiré grâce à un outil livré avec la souris. Le bundle de l’engin est aussi costaud que le mulot, avec une housse de transport, un dock lesté (avec DEL de niveau de charge) pour la connexion sans-fil et la recharge et des goodies (deux logos ROG à coller là où cela vous fera plaisir). Enfin, elle s’adaptera à toutes les mains droites, que vous soyez du genre à préférer du Claw, Finger ou Palm grip.

Vous l’aurez compris, ASUS vise le très haut de gamme et n’a pas hésité à multiplier les options et fonctionnalités, sans avoir peur de trop en mettre. C’est le but d’un fleuron, être une vitrine technologique présentant ce qui se fait de mieux sur le marché. Certainement pas le produit qui se vendra le mieux, mais celui qui fera la gloire de la firme face à d’autres références moins bien fournies. Voyons ensemble ce qu’il en est en vérité.

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l’informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J’utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l’utilisation des OS Debian et Archlinux.

A voir aussi

Le casque Magic Leap débarque cet été

Le casque Magic Leap débarque cet été

Le mystérieux appareil de réalité mixée devrait être enfin distribué d’ici la fin de l’été …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Oui Non

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :