High-Tech

Des détails sur les performances de la RX 480 en CrossFire

Depuis son annonce, et surtout celle de son tarif, tous ceux qui veulent ou doivent changer de carte graphique espèrent que la RX 480 fera leur bonheur. Soit en mono-GPU pour faire du 1080p, soit en CrossFire pour faire péter les scores et s’offrir des performances musclées à un tarif raisonnable. Comme vous le savez, la bête sort le 29 juin et la Chine ne se gêne pas pour faire fuiter un tas d’informations, comme ces benchmarks de deux engins accouplés sous FireStrike vus sur le forum de ChipHell.

En Extreme comme en Ultra, ces deux scores laisseraient entendre qu’un CrossFire de RX 480 pourrait venir se placer au niveau d’une GTX 1070 OC (résultats FireStrike Extreme et FireStrike Ultra). On aurait alors deux cartes à environ 250€ qui viendraient concurrencer une carte à 500€ et il n’y aurait que peu d’intérêt dans la manoeuvre, puisque les profils SLI et CrossFire posent souvent problème. Certains aiment avoir deux GPU, mais le mono-GPU reste ce qui se fait de plus stable. Avant que les plus féroces défenseurs d’AMD ne poussent les hauts cris, il faut rappeler que nous sommes sur des fuites à prendre avec des pincettes, pour des benchmarks faits sans pilotes optimisés (ni logiciel optimisé) et donc que tout peut encore changer suite à l’annonce du produit ainsi qu’aux tests des engins.

Avec ces résultats viennent aussi deux fenêtres GPU-Z permettant d’analyser le comportement des cartes durant leur séance de moulinage de pixels qui brulent :

On y découvre deux cartes poussées à 1288MHz (soit 22MHz de plus que la fréquence de référence de la carte). Outre ce point, c’est surtout la case température qu’il faut regarder. Modèle de référence oblige, c’est un blower qui officie et l’on pourrait s’inquiéter de voir une des deux cartes à 87°C. Vivement des tests pour voir si AMD n’a pas fait des économies sur le refroidissement (vu que les constructeurs partenaires s’en donnent à coeur joie sur ce segment) et en attendant, on termine sur un hypothétique résultat 3DMark 11 pour les plus curieux d’entre vous.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire