Cet article a été publié il y a plus d'un an. Les informations contenues dans cet article peuvent ne pas correspondre à la situation actuelle

High-Tech

No More Ransom, le portail anti-ransomwares

No More Ransom, le portail anti-ransomwares

Face à la menace active des rançongiciels, Europol lance un portail pour aider les victimes à récupérer leurs données.



(CCM) —
Les ransomwares – ou rançongiciels – sont un type de fraude par piratage particulièrement en vogue en ce moment, nous en parlons d’ailleurs régulièrement sur ce site. Personne n’est épargné : les abonnés de Free ont récemment été pris pour cible par des pirates avec le rançongiciel Locky, l’AFP était également attaquée en mars dernier… Face à cette menace très active, Europol a lancé un portail appelé No More Ransom (en anglais) fournissant des conseils pour se protéger mais surtout des outils pour récupérer ses données.

Le portail propose évidemment des conseils pour éviter de se faire hameçonner, en commençant par un principe de base : “Le conseil général est de ne pas payer la rançon. En envoyant votre argent aux cybercriminels, vous ne ferez que confirmer que le ransomware fonctionne, et il n’y aucune garantie que vous obtiendriez la clé de déchiffrement dont vous avez besoin en retour”. Et d’inviter à signaler le crime via une page de contact dédiée.

Pour créer ce portail, le Bureau de de la Police Criminelle de l’Union Européenne s’est associée avec la Police Nationale Néerlandaise, la société spécialisée en sécurité informatique Kasperky ainsi que la division Sécurité du constructeur américain Intel. Les partenaires ont mis à disposition 4 logiciels rassemblant près de 160 000 clés de décryptages de divers ransomwares comme Rannoh, Rakhni ou Democry. Le portail offre également la possibilité d’envoyer un fichier infecté pour une analyse gratuite. Europol transmet alors les solutions et les outils de décryptage s’ils parviennent à identifier le ransomware bloquant le fichier.

C’est une initiative qui semble aller dans le bon sens, car les attaques par ransomware sont de plus en plus courantes. Europol indique par ailleurs sur son site (lien en anglais) que deux-tiers des états européens enquêtent sur ce type de malwares et que c’est une menace considérée comme très importante par les forces de police européennes.

Photo : © Ton Snoei – ShutterStock.com.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site est hébergé avec ❤ par

Ikoula

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

GeekParadize Gaming France [GPGFR]

6 User(s) Online Join Server
  • Sébastien T
  • Cyborg
  • Keketos
  • GeekParadizeHub BOT
  • Zento
  • Fifoue71

✉️ Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 1300 autres abonnés.
2 - Entrer votre adresse email :
Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant via le formulaire de contact

Tester votre débit

Nouveau !

Boutique de Goodies GeekParadize!