High-Tech

Amende et prison pour ceux qui utilisent un VPN aux Emirats arabes unis

La liberté est un concept différent du notre aux Emirats arabes unis et ils viennent de le prouver une nouvelle fois en faisant passer une nouvelle loi interdisant purement et simplement l’utilisation de VPN (Virtual Private Network). L’utilisation d’un VPN permet de prendre une nouvelle identité (IP) et cacher son traffic, ce qui a le don de ne pas plaire dans un pays où tout est contrôlé.

Les sanctions sont évidemment lourdes, avec emprisonnement temporaire et amende allant de 500 000 à 2 000 000 de dirhams soit entre 120 000 et 490 000 euros, rien que ça. Il faut savoir que de nombreuses applications sont bloquées là-bas, WhatsApp, Snapchat et d’autres encore. Seul moyen de les utiliser : monter un VPN pour chiffrer son traffic et « sortir » dans un autre pays (la France par exemple) afin d’avoir accès à ces services. 

Les expatriés sont très nombreux là-bas et sont les principaux utilisateurs de ces services bloqués, il leur faudra donc se faire une raison et utiliser uniquement les services locaux. Il leur faudra aussi mettre la main au porte-monnaie car l’utilisation de services de VoIP est par exemple payant…! (Source : LM)

chiffrement hack

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire