High-Tech

Le SoC de la Xbox One S est gravé en 16nm de chez TSMC

On savait que Microsoft préparait une nouvelle version de sa Xbox One et qu’AMD était une nouvelle fois à pied d’oeuvre pour concevoir la puce devant l’animer. La Xbox One S est donc arrivée et son format rasibus d’accompagne d’un nouveau SoC qui oublie la gravure 28nm des premiers modèles pour utiliser le 16nm FinFET de chez TSMC. Oui, le même procédé et le même fournisseur que NVIDIA pour ses puces Pascal, mais avec Microsot et AMD aux commandes. Ceci explique peut-être que NVIDIA n’ait pas eu de gros stocks à présenter au début.

microsoft xbox one s soc

La puce a un die de 240mm², soit 33% plus petit que celui de la précédente, et consomme moins tout en restant cadencée à 1,75GHz. La Raymonde met largement en avant ses capacités en UHD, même si faire tourner un titre gourmand en plus de 1080p reste de l’ordre du rêve éveillé avec ce genre de matos. Il n’empêche que le GPU a le droit à des fréquences plus hautes (914MHz contre 853MHz) et que la nouvelle puce permet du scalling en UHD, si les développeurs ont envie de s’en servir. Ils ont donc une console aux caractéristiques supérieures et un format réduit (supprimant le port Kinect que peu de monde utilisait de toute façon) qui facilitera son intégration dans le salon. A côté de ça, l’engin n’enterrera pas les solutions de chez Sony tout de suite et ne peut toujours pas se comparer à un PC actuel. Pour finir, on vous propose de faire un tour sur la chaine YouTube de DigitalFoundry pour voir ce qu’elle a dans le ventre. Certains d’entre vous comptent-ils craquer pour cette bestiole ? (source : Eurogamer)

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire