Home / High-Tech / Prey, sombre action au menu !

Prey, sombre action au menu !

Article mis à jour le 17 août 2016 à 22 h 55 min

Si vous vouliez un jeu étrange, vous allez être servis avec Prey. Le premier opus vous mettez dans la peau d’un indien des US, dont la chérie et le papé se retrouvent kidnappés par des aliens inamicaux, c’est le moins que l’on puisse dire quand on voit le carnage fait sur le papi. Prey 2 avait même été montré, sur cette planète où vous deviez traquer les truands, avant de se retrouver annulé il y a deux ans. Prey est donc de retour, mais non pas dans une suite mais un reboot. Par contre il n’a de reboot que le nom parce qu’il n’a aucun rapport avec le jeu originel.

Il vous met dans la peau d’un homme ou d’une femme nommé Morgan Yu (Morgan, c’est comme Claude, Camille ou Dominique par exemple, ça marche aussi bien pour les madames que les monsieurs) sur lequel on a réalisé des expériences. Le background est une station spatiale nommée Talos 1 et l’action se déroule en 2032. Selon la présentation faite par Bethesda, il y aura deux sortes d’ennemis, les premiers sont des ombres qui ressemblent à des fantômes, les seconds à des humains. Ces ombres peuvent soit prendre le contrôle des humains soit prendre l’apparence de plusieurs objets simples comme un balai – d’où l’expression sudiste con comme un manche à balai – ils peuvent donc se camoufler et il faudra être vigilants avant de poser ses fesses sur une chaise. Les humanoïdes quant à eux peuvent se téléporter. Il y aura peu de munitions donc il faudra y aller mollo, toutefois, vous avez vous aussi cette faculté à vous camoufler grâce à des injections de Neuromods, toxines du type que celles que l’on rencontre sur Bioshock.

Si on fait le point, peu de munitions, des ennemis malins, du paranormal, on est en présence probablement d’un sacré jeu qui fout la trouille. Le trailer lancé hier permet de voir que le Cry Engine est aux commandes, et il offre des décors un peu vieillots voulus par les développeurs, rappelant un peu le fameux Alien Isolation, y compris dans l’ambiance de terreur même si les mécaniques sont un peu différentes. RDV en 2017 !

Passionné depuis toujours par l’informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J’utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l’utilisation des OS Debian et Archlinux.

A voir aussi

Snapchat annonce Shoppable

Snapchat annonce Shoppable

Avec Shoppable, Snapchat permet aux annonceurs de vendre leurs produits depuis les filtres sponsorisés Lenses. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :