Home / High-Tech / 500 jeux de fans supprimés par Nintendo

500 jeux de fans supprimés par Nintendo

Article mis à jour le 7 septembre 2016 à 14 h 23 min

500 jeux de fans supprimés par Nintendo

Nintendo a fait effacer plus de 500 jeux en ligne utilisant ses licences sans autorisation.

(CCM) — Nintendo ne plaisante pas vraiment avec les droits à la propriété intellectuelle. La branche américaine de la compagnie japonaise a demandé à Game Jolt, un site hébergeant des jeux indépendants, le retrait de plus de 500 jeux exploitant sans autorisation des éléments de jeux sous licence Nintendo.

Dans sa requête consultable en ligne (lien en anglais), Nintendo est très clair sur les raisons de sa demande : “ces pages Web utilisent des images de personnages issus des jeux vidéo de Nintendo en relation avec des jeux en ligne non-autorisés qui copient les personnages, la musique et d’autres éléments des jeux vidéo Nintendo. Gamejolt.com génère un revenu des bannières publicitaires présentes sur le ste et des annoncées lues pendant que le jeu charge”. Bref, Nintendo considère que l’on se fait de l’argent sur son dos, et n’aime pas vraiment ça.

Sur son site, Game Jolt a de son côté publié un communiqué (en anglais) expliquant la disparition des 562 jeux. Nintendo Of America a utilisé une requête de retrait prévue dans le cadre du Digital Millenium Copyright Act, un équivalent américain de notre Loi pour la confiance dans l’économie numérique. Concrètement, grâce à la loi DMCA, un ayant-droit peut attaquer devant un tribunal un hébergeur de contenus s’il considère que l’hébergeur permet d’accéder à du contenu litigieux. La loi indique que les hébergeurs ne sont pas responsables légalement des contenus hébergés, sauf s’ils ne font rien pour retirer le contenu. Prudent, Game Jolt a préféré obtempérer à la demande de Nintendo plutôt que de se voir traîné au tribunal.

En début de mois, Nintendo s’était également attaqué à Pokémon Uranium dont nous vous avions précédemment parlé.

Photo : © Nintendo.

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l’informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J’utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l’utilisation des OS Debian et Archlinux.

A voir aussi

Dites-le avec des émojis, c’est le World Emoji Day

Dites-le avec des émojis, c’est le World Emoji Day

Ils en disent beaucoup, et sont de plus en plus nombreux. Les émojis font désormais …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous avez une question ?

Vous voulez nous soumettre une information ? Ou juste faire une remarque ?

Contactez-nous !

Oui Non

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :