High-Tech

Google Maps se socialise

Google Maps se socialise

C’est une première, des fonctions de socialisation ont été ajoutées à l’application de cartes de Google.

Décidément, Google se soucie beaucoup de son application Maps depuis plusieurs mois et y ajouté de nombreuses fonctionnalités, allant du redesign de ses cartes à celle de l’appli en passant par la prise de commande vocales ou l’affichage des parkings. Avec la dernière mise à jour, actuellement en cours de déploiement sur iOS et Android, Google ajoute de curieuses fonctions évoquant surtout les fonctions de partages des réseaux sociaux.

En effet, la mise à jour ajoute la possibilité pour l’utilisateur de créer ses propres listes de lieux favoris (aussi bien des restaurants que des musées), fonction auparavant réservée aux membres du programme Local Guides. Mais plus important, il est désormais possible de partager ses listes avec ses proches par courriel, texto, réseau social ou messagerie. Et il est également possible de suivre les listes crées par ses proches.

Après avoir permis aux utilisateurs de noter et commenter tous les lieux (ou presque) présents sur Google Maps, on dirait qu’une nouvelle direction est prise par la firme de Mountain View pour rendre son application plus sociale. Peut-être que Google s’inspire ici de Waze, dont le succès repose aussi sur son aspect communautaire.

Photo : © mrmohock – Shutterstock.com

Ce document intitulé « Google Maps se socialise » issu de http://www.commentcamarche.net/news/5869397-google-maps-se-socialise est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.
Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire