Accueil » #Saveaflamingo pour sauver un flamant rose sur les réseaux sociaux
High-Tech

#Saveaflamingo pour sauver un flamant rose sur les réseaux sociaux

#Saveaflamingo pour sauver un flamant rose sur les réseaux sociaux

Le flamant rose, c’est décidément la tendance de l’été. Le « pink flamingo » a envahi les plages et les piscines mais aussi les réseaux sociaux, surtout en version bouée kitsch. Avec le hashtag #Saveaflamingo, un internaute grec a lancé un mouvement à contre-courant pour sauver les bouées de flamants roses. A découvrir !

Aider les flamants roses à retrouver leur « habitat naturel »

Le compte Instagram Save a Flamingo donne un aperçu de ce qui arrive aux flamands roses laissés à la portée des vacanciers. Une vidéo propose aussi d’aller à leur rencontre en milieu naturel. Surtout, le hashtag à suivre – et principalement sur Instagram – est #Saveaflamingo. C’est là qu’on trouvera toutes les images au second degré partagées par les utilisateurs. Un flamand rose effrayé caché derrière des bouées, un autre qui retrouve la mer ou encore un qui s’échappe d’un appartement

L’idée est plutôt amusante et a surtout fait des émules pour le moment auprès des instagrammeurs grecs. Il faut dire que la petite communauté ainsi réunie est aussi sensibilisée à un programme bien plus réel de sauvegarde des animaux : les bénéfices des ventes de produits dérivés sont reversés à l’Attica Zoological Park, en Grèce.

Ce document intitulé « #Saveaflamingo pour sauver un flamant rose sur les réseaux sociaux » issu de http://www.commentcamarche.net/news/5870243-saveaflamingo-pour-sauver-un-flamant-rose-sur-les-reseaux-sociaux est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.

A propos de l'auteur

Sébastien T.

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

Rejoignez nous sur Teamspeak

Rejoindre notre Teamspeak

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 964 autres abonnés.

Tester votre débit

Oui Non

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :