High-Tech

Microsoft révèle une faille de… Chrome

Microsoft révèle une faille de... Chrome

Microsoft révèle une faille de... Chrome

La rivalité entre Google et Microsoft se poursuit, à coup de révélations sur les failles de leurs navigateurs.

C’est à un échange de bons procédés que l’on assiste entre les experts en sécurité de Google et de Microsoft. Les équipes révèlent régulièrement des failles sur les navigateurs du concurrent. Cette fois, c’est au tour de Microsoft d’annoncer une vulnérabilité de Google Chrome permettant l’exécution d’un code à distance.

Les experts de l’Offensive Security Research de Microsoft viennent de référencer cette faille sous le code CVE-2017-5121. Elle permettrait à des hackers d’exploiter un bug dans la gestion de la mémoire par le navigateur Chrome pour accéder à des services en ligne, des emails ou des documents stockés dans le cloud. Comme souvent en pareil cas, Google a versé une prime de 15 000 dollars à l’équipe de Microsoft, reconnaissant ainsi la véracité de leurs découvertes.

Au-delà de cette nouvelle péripétie, la lutte est sans merci entre les spécialistes en sécurité des deux géants américains. Régulièrement attaqué pour ses vulnérabilités par des équipes de Google, le navigateur Edge tient là une première revanche. Microsoft a profité de la découverte pour rappeler dans son blog (lien en anglais) qu’en cas de faille, son navigateur serait plus difficile à compromettre que Chrome. La réponse de Google ne devrait pas se faire attendre longtemps…

Photo : © Google.

Ce document intitulé « Microsoft révèle une faille de… Chrome » issu de http://www.commentcamarche.net/news/5870515-microsoft-revele-une-faille-de-chrome est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.
Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Redaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.