Home / High-Tech / Apple rapatrie son cash

Apple rapatrie son cash

Apple rapatrie son cash

236 Mds de dollars : Apple va envoyer aux Etats-Unis une bonne partie de sa trésorerie accumulée dans le monde.

Depuis plusieurs années, le cash d’Apple accumulé dans ses filiales à travers le monde fait débat. Accusée d’optimisation fiscale agressive, l’entreprise annonce son intention de rapatrier sur le sol américain l’essentiel de sa trésorerie.

Le montant en jeu est énorme, puisqu’il est évalué à plus de 250 milliards de dollars par les analystes financiers. Sur ce total, 236 milliards devraient être rapatriés selon Bank of America Merrill Lynch. Pour Apple, les impôts à payer pour cette opération seraient de l’ordre de 38 milliards de dollars. Ce calcul tient compte de la récente réforme fiscale adoptée par l’administration Trump aux Etats-Unis. Elle abaisse à 15,5 % l’imposition du cash rapatrié de filiales étrangères, et même 8 % s’il s’agit d’actifs illiquides. Les dirigeants d’Apple ont saisi cette belle fenêtre d’opportunité. Alors que Tim Cook annonce que les utilisateurs d’iPhone pourront désactiver le bridage de leur batterie, c’est aussi une question d’image qui se joue avec le rapatriement de la trésorerie sur le sol national.

La question est maintenant de savoir ce que la société californienne compte faire de ce cash rapatrié aux Etats-Unis. Un plan de 30 milliards de dollars d’investissements a été annoncé. Il devrait conduire à la création de 20 000 emplois qualifiés au cours des 5 prochaines années. Un nouveau campus serait également en projet. Par ailleurs un fonds d’investissement de 5 milliards de dollars est également annoncé. Le message est clair : Apple joue la carte du patriotisme, reste à voir si les autres géants de la Silicon Valley vont suivre la même voie…

Photo : © nacroba – Shutterstock.com

Ce document intitulé « Apple rapatrie son cash » issu de http://www.commentcamarche.net/news/5870919-apple-rapatrie-son-cash est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.

A voir aussi

Mozilla met l'IA sous surveillance

Mozilla met l’IA sous surveillance

La fondation Mozilla lance un programme de soutien aux projets qui examinent les effets de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :