Home / High-Tech / Le « typosquatting » revient en force

Le « typosquatting » revient en force

Le « typosquatting » revient en force

Les pirates informatiques redoublent d’ingéniosité pour détourner les fautes de frappe des Internautes.

Le « typosquatting », ce n’est pas nouveau. Mais une étude vient remettre à l’honneur ce détournement des coquilles et autres fautes de frappe. En la matière, l’imagination des pirates n’a pas de limite…

Les experts en sécurité informatique de Menlo Security viennent de publier un rapport alarmiste sur la recrudescence du « typosquatting ». Pour les pirates, il suffit de rediriger les Internautes vers des sites fictifs, qui ressemblent comme deux gouttes d’eau au site original. Bien sûr, ces techniques utilisées sont extrêmement simples, voire simplistes, mais elles sont particulièrement redoutables selon l’étude. La raison d’une telle efficacité ? Tout simplement le fait que les Internautes croient être sur un site de confiance.

Comme le détaillent nos confrères du Figaro, les façons d’exploiter la crédulité des utilisateurs de pièges sont variées. Certaines copies de sites web se contentent de générer des revenus publicitaires, aux dépens des sites légitimes. D’autres pirates profitent du « typosquatting » pour installer des logiciels malveillants sur les ordinateurs de visiteurs. Mais selon Menlo Security, la principale exploitation de ce filon est la récupération des identifiants des visiteurs. En toute confiance, un Internaute croit se connecter à son compte Facebook, Amazon, Google ou des sites d’administrations, et se fait usurper son identité en ligne. Selon le rapport, 19 % des visiteurs des faux sites issus du « typosquatting » croient naviguer sur le véritable site web. Et une fois les informations confidentielles récupérées, les pirates peuvent s’en servir à leur guise.

Photo : © welcomia – Shutterstock.com

Ce document intitulé « Le « typosquatting » revient en force » issu de http://www.commentcamarche.net/news/5871004-le-typosquatting-revient-en-force est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.

A voir aussi

Dites-le avec des émojis, c’est le World Emoji Day

Dites-le avec des émojis, c’est le World Emoji Day

Ils en disent beaucoup, et sont de plus en plus nombreux. Les émojis font désormais …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous avez une question ?

Vous voulez nous soumettre une information ? Ou juste faire une remarque ?

Contactez-nous !

Oui Non

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :