Home / High-Tech / Découvrir et soutenir Les Artistes en exil

Découvrir et soutenir Les Artistes en exil

Découvrir et soutenir Les Artistes en exil

On salue l’initiative de cet atelier parisien qui accueille des artistes en exil pour leur permettre de continuer à créer loin de leur pays. Découvrez et soutenez, si vous le souhaitez, le travail des artistes réfugiés et de l’association, sur place ou sur internet !

C’est quoi l’aa-e ?

L’Atelier des artistes en exil est un lieu associatif de 1 000 m² fondé par Ariel Cypel et Judith Depaule, qui co-dirigeaient auparavant l’espace culturel Confluences. La structure accueille et accompagne des artistes en difficulté dans leur pays (en conflit, où les droits de l’Homme sont bafoués), toutes disciplines artistiques confondues. Le projet est soutenu par le ministère de la Culture qui accueille dans les galeries du Palais-Royal (5 rue de Valois) l’exposition « Les vitrines de l’atelier des artistes en exil », jusqu’au 30 mars 2018.

Comment ça marche ?

L’Atelier des artistes en exil, c’est aussi un site internet, l’aa-e et une page Facebook où l’on retrouve l’actualité des artistes hébergés et de l’association, ainsi que des liens utiles pour les réfugiés. Depuis le site, vous pouvez rechercher un artiste selon son pays d’origine (Congo, Syrie, Iran, Soudan) ou par discipline artistique (architecture, musique, peinture, chant, sculpture…).

Comment soutenir l’atelier ?

Grâce à l’aide d’Emmaüs Solidarité, ce lieu de création paisible situé rue des Poissonniers (dans le XVIIIe) est prêté au moins jusqu’à l’été prochain.

Afin que les artistes en exil puissent continuer de s’exprimer et pour leur fournir du matériel, un projet de cagnotte a été lancé par l’asso sur la plateforme de crowdfunding Ulule. 100% des fonds récoltés durant cette collecte sont exclusivement destinés aux artistes.

Ce document intitulé « Découvrir et soutenir Les Artistes en exil » issu de http://www.commentcamarche.net/news/5871119-decouvrir-et-soutenir-les-artistes-en-exil est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.

A voir aussi

Google Chrome, des faux bloqueurs de pub

Google Chrome, des faux bloqueurs de pub

20 millions d’utilisateurs de Google Chrome ont téléchargé de faux bloqueurs de publicité. – Google …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :