Home / High-Tech / Whos’s Who identifiera les invités du mariage royal

Whos’s Who identifiera les invités du mariage royal

Whos’s Who identifiera les invités du mariage royal

On vous l’accorde, c’est un peu kitsch … mais on ne pouvait pas passer à côté du mariage du prince Harry et Meghan Markle ! Un peu d’amour dans ce monde, ça fait du bien ! Et puis, le vendredi on est romantique.

Sky News et Amazon, associés

Samedi 19 mai 2018, des millions de personnes auront les yeux rivés sur leur télé. L’évènement tant attendu : le mariage royal. Pour l’occasion, Amazon Web Services et la chaîne de télé américaine, Sky News, se sont associés. Ils ont mis en place une innovation assez surprenante : une technologie de reconnaissance faciale sobrement nommée Who’s Who. Mais pourquoi faire ?

Connaître le nom des invités en temps réel

Au moment où Harry et Meghan se diront « I do », toutes les médias du monde entier auront la même image au même moment. Gonfler son audience est donc un enjeu de taille. Petit rappel : deux milliards de personnes avaient suivi le mariage de William et Kate dans 180 pays. On pose ça là.

Se démarquer, Sky News l’a fait ! Who’s Who permettra à la chaîne télé d’alimenter son flux vidéo des noms des invités. Tout au long de la journée, cette fonctionnalité aidera les spectateurs à identifier les personnalités dont ils auraient oublié le nom. Mais également les commentateurs qui éviteront les bourdes. Who’s Who sera-t-il capable de reconnaître les 600 invités du mariage parmi lesquels James Blunt, Elton John et bien d’autres… ? Rendez-vous samedi pour le savoir. Et, si cette technologie fait ses preuves il se pourrait bien qu’elle fasse son apparition dans d’autres grands événements.

Accessible sur le site de la chaîne américaine, cette technologie sera également disponible sur son application mobile Android et IOS.

Ce document intitulé « Whos’s Who identifiera les invités du mariage royal » issu de https://www.commentcamarche.net/news/5871464-whos-s-who-identifiera-les-invites-du-mariage-royal est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.

A voir aussi

Mozilla met l'IA sous surveillance

Mozilla met l’IA sous surveillance

La fondation Mozilla lance un programme de soutien aux projets qui examinent les effets de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :