Home / High-Tech / Un site pour prêter son jardin aux amateurs de jardinage

Un site pour prêter son jardin aux amateurs de jardinage

Vous avez toujours rêvé d’avoir un potager ? Problème, vous n’avez pas la main verte. La solution : prêtez un coin de votre jardin à quelqu’un qui saura l’exploiter et vous en faire profiter !

Prêter son jardin en ville et à la campagne

Prêter son jardin.com est un site à destination des propriétaires et non propriétaires de jardin. Les uns ont un terrain et rêvent d’un potager, mais n’ont ni la main verte, ni le temps. Les autres sont désireux de cultiver leurs propres légumes, mais n’ont pas d’emplacement. Le principe est simple : les mettre en contact. Partout en France, en campagne comme à la ville, il est possible de laisser un coin de son jardin, mais pas que. Prêter son jardin.com c’est aussi la promesse de rencontres enrichissantes et d’échanges de savoirs et savoir-faire.

Comment marche le site prêter son jardin.com ?

Le réseau est totalement gratuit. Pour l’utiliser, il suffit de s’inscrire afin de déposer une offre ou consulter les propositions dans sa région. Une fois le lien établi, chacun des deux participants a des responsabilités envers l’autre. Le propriétaire doit faciliter l’accès à l’eau et partager son matériel de jardinage. Il peut même envisager de donner un coup de main. Le jardinier, quant à lui, est responsable de la parcelle qui lui est prêtée. Il s’engage donc à l’entretenir… Et même à partager les fruits de son labeur !

Sources & crédits Source :

Ce document intitulé « Un site pour prêter son jardin aux amateurs de jardinage » est issu de https://www.commentcamarche.net/news/5871646-un-site-pour-preter-son-jardin-aux-amateurs-de-jardinageest mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.

A voir aussi

Cambridge Analytica : première amende pour Facebook

Cambridge Analytica : première amende pour Facebook

La Grande-Bretagne condamne Facebook à payer une amende de 500 000 livres suite à l’affaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Oui Non

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :