Home / High-Tech / Une IA d’IBM débat contre les humains

Une IA d’IBM débat contre les humains

L’IA Project Debater présentée par IBM veut maîtriser l’art du débat avec les humains.

Une fois encore, IBM est à la pointe de l’intelligence artificielle. Dans la lignée de l’impressionnant Watson, l’entreprise a présenté un nouveau projet. L’IA Project Debater veut être capable de mener un débat avec des êtres humains, en temps réel.

Présentée par IBM à San Francisco, l’intelligence artificielle – Project Debater – a été testée en direct pendant l’événement organisé pour la presse high-tech. Deux débats ont été lancés entre des humains et la nouvelle IA d’IBM, avec une mission simple. L’IA devait participer aux prises de paroles, en défendant son point de vue, et en respectant les règles données : donner des exemples, citer ses sources et respecter une égalité de temps de parole (4 minutes pour exposer ses arguments, 4 minutes pour réfuter les arguments, une conclusion de 2 minutes).


Comme le montre la vidéo (en anglais), Project Debater s’en est plutôt bien sorti. L’intelligence artificielle a basé tout son discours sur une incroyable base de données de ressources composée de centaines de millions d’articles, dans 100 domaines de connaissances différents. Sur le site consacré au projet (lien en anglais), le directeur du laboratoire d’IBM, Jeff Welson, détaille le fonctionnement de Project Debater. Pour participer aux échanges, l’IA a analysé la thématique abordée, puis a sélectionnée et synthétisé les bons arguments. L’algorithme repose également sur une évaluation des informations énoncées par le discours adverse, pour rechercher ensuite des contre-arguments efficaces. Un respect des règles que beaucoup de débatteurs humains ne maîtrisent pas aussi bien que Project Debater…

Photo : © IBM.

Sources & crédits Source :

Ce document intitulé « Une IA d’IBM débat contre les humains » est issu de https://www.commentcamarche.net/news/5871648-une-ia-d-ibm-debat-contre-les-humainsest mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.

A voir aussi

Google Maps est passé au payant

Google Maps est passé au payant

Avec un peu de retard, le service de Google Maps est passé au payant. La …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous avez une question ?

Vous voulez nous soumettre une information ? Ou juste faire une remarque ?

Contactez-nous !

Oui Non

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :