Home / High-Tech / Ovnis-Direct, le site d’actualité sur les ovnis

Ovnis-Direct, le site d’actualité sur les ovnis

En ce début de semaine on va parler Objets volants non identifiés. Pourquoi ? Parce que c’est le thème de cette journée internationale et qu’il vaut mieux être au courant de l’actu. On ne sait jamais ce qui peut se produire à côté de chez vous…

Les Ovnis : un mystère non élucidé

Chaque jour dans le monde, on signale de nouvelles observations d’Ovnis. Sphères lumineuses, présence extraterrestre, phénomènes mystérieux : on peut ranger dans la case « Objets volants non identifiés » tout ce qui est inexplicable. Dans la culture populaire, on image un vaisseau spatial en forme de soucoupe volante dans laquelle vivent des petits bonhommes verts.

Une information en temps réel sur les Ovnis

Ovnis-Direct est un site un peu dingue mais plutôt bien construit qui témoigne en direct de l’actu Ovnis aux quatre coins de la planète. C’est un « média d’information » qui diffuse des nouvelles en continu : interviews, témoignages, analyses, images en temps réel et réactions à chaud. Les dernières en date : « Des vaisseaux géants dans les anneaux de Saturne »,« Ovni rapporté par un pilote sur New-York », ou encore « Un Ovni poursuivi par deux avions affole des Italiens ».

Vous avez été témoins de rencontre rapprochée ou d’observation d’un ovni ? Partagez votre expérience sur le site.

Et pour ne rien rater, Ovnis-Direct est téléchargeable gratuitement sur Ios et Android.

Sources & crédits Source :

Ce document intitulé « Ovnis-Direct, le site d’actualité sur les ovnis » est issu de https://www.commentcamarche.net/news/5871663-ovnis-direct-le-site-d-actualite-sur-les-ovnisest mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.

A voir aussi

Cambridge Analytica : première amende pour Facebook

Cambridge Analytica : première amende pour Facebook

La Grande-Bretagne condamne Facebook à payer une amende de 500 000 livres suite à l’affaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Oui Non

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :