High-Tech

Kids-Ok : le numérique en toute sécurité pour les enfants

Kids-Ok : le numérique en toute sécurité pour les enfants

Votre enfant a reçu une tablette pour Noël ? C’est bien. Lui apprendre à se servir des réseaux sociaux et à protéger sa vie privée, c’est mieux ! Avec Kids-Ok, même les parents qui ont loupé le coche de Facebook et Twitter ne seront pas largués.

Une tour de contrôle
Kids-Ok est un « moteur intelligent d’analyse de risques » sur internet. Cette application Web et smartphone permet de gérer l’utilisation internet des enfants. Un tableau de bord donne accès à un résumé de son activité sur les réseaux sociaux : sécurité du compte utilisé, temps de connexion effectué, activité et interactions générales de l’enfant, amis, contacts… Les fonctionnalités sont nombreuses : contrôle des photos, filtrage des nouveaux amis, détection des contenus injurieux…

Contre le cyber-harcèlement
Kidz-Ok ne prétend pas protéger votre enfant de tout mais en tout cas, c’est un outil d’alerte très efficace contre le cyber-harcèlement, sans que les parents soient constamment aux côtés de l’enfant.
Les conséquences du harcèlement sur internet peuvent être dramatiques. L’application a fait parler d’elle suite à une vague de suicides pour harcèlement. Le phénomène n’est pas à prendre à la légère.

Kids-Ok permet aux enfants de faire leurs premiers pas sur les réseaux sociaux, en toute liberté mais dans un cadre bien défini. Pour les parents, rien de plus simple, il suffit de s’inscrire sur le site et d’y connecter les différents comptes de leur enfant : Facebook, Twitter, Instagram, Ask.fm… Un jeu d’enfant !

Kids-Ok est plus qu’un banal outil de contrôle parental : conseils, blogs, ateliers de sensibilisation… le champ d’action est vaste et vous informera sur les dangers réels d’internet.

En savoir plus sur Kids-Ok

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire