High-Tech

Je suis Charlie

Je suis Charlie

Hier, aujourd’hui, demain, nous sommes tous Charlie, en deuil de ces tontons au crayon flingueur et de toutes les victimes de l’attentat perpétré ce mercredi 7 janvier. La mobilisation a été très forte dans la rue, mais aussi sur les réseaux sociaux. Si vous voulez apporter votre soutien aux victimes, au journal, à la liberté d’expression, sachez qu’il y a pleins de façons de continuer de faire vivre l’esprit de Charlie Hebdo.

Sur Facebook et Twitter
Outre la page officielle de Charlie Hebdo, dont le dernier statut remonte tragiquement à hier matin, les pages de soutien ne manquent pas. Des pages que l’on peut liker comme la communauté Je Suis Charlie ou encore cette page de soutien à Charlie Hebdo et à la liberté d’expression.
Sur Twitter, vous pouvez trouver tous les tweets relatifs à la recherche #JeSuisCharlie.

« Je Suis Charlie »
3 mots et un logo dont tout le monde s’est emparé sur internet et sur les réseaux. Son créateur est le directeur artistique et journaliste du magazine musical Stylist. « J’ai fait cette image parce que je n’ai pas de mots » a déclaré l’auteur. En signe de soutien, de nombreux utilisateurs de Facebook ont mis le logo en photo de profil. Il est aussi possible de l’imprimer en grand format depuis Le Temps Réel Nouvel Obs.

Abonnez-vous !
Le site officiel de Charlie Hebdo est quant à lui en berne. « Je Suis Charlie » est écrit dans toutes les langues. Il est encore bien sûr possible de s’abonner au journal, qui ne va pas s’arrêter ainsi, quitte à continuer sous une autre forme. Pas via le site pour le moment, mais vous pourrez trouver plein de sites dédiés à l’abonnement presse en cherchant dans le moteur de recherche « Abonnement Charlie hebdo ».

Ou faites un don…
Enfin, le 29 décembre dernier, le journal avait lancé un appel au don depuis sa page Facebook : « S’il vous reste du pognon pour l’année et que vous ne savez pas bien quoi en faire, n’hésitez pas. Sisi, ça nous fera plaisir. Parce que sinon, vos sous risquent de payer les rafales de Dassault ou le salaire de Marion Maréchal-Le Pen. »
D’autant que « Défiscalisé à 66% dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Soutient la presse libre et sans pub. »
Alors qu’attendez-vous pour faire un don à Charlie ?

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire