Accueil » Microsoft veut mettre ses data centers à l’eau
High-Tech

Microsoft veut mettre ses data centers à l’eau

Microsoft veut mettre ses data centers à l'eau
Pour Microsoft, les data centers sous-marins représentent l’avenir du cloud sur la planète.
La moitié de la population mondiale vit à moins de 200 km d’une côte : pourquoi pas nos données ? C’est en partant de ce constat en forme de question que les chercheurs de Microsoft ont imaginé le projet Natick, il y a quelques années. L’idée, apparemment saugrenue, consiste à concevoir des des data centers (centres de données) sous-marins et à la disposer le long des côtes. Une première expérience avait été menée en 2015, en immergeant un petit data center à 30 mètres de profondeur pendant plus de 100 jours. Le test ayant été jugé concluant, Microsoft est passé cette année à une deuxième phase plus ambitieuse. Et croit beaucoup à l’avenir de cette solution comme l’a rappelé Satya Nadella, l’un des dirigeants de la société, lors de la conférence Future Decoded donnée il y a quelques jours.

En pratique, le centre de données qui a été immergé au large de l’Ecosse tient dans un container cylindrique étanche de 14 m de longueur plongé à 35 m de profondeur, construit avec des matériaux recyclés. Contenant 384 serveurs répartis sur 12 baies, il est alimenté en électricité via un câble – qui sert également au transfert de données via Internet – relié à des sources d’énergies renouvelables : il s’agit en l’occurence d’éoliennes, mais des panneaux solaires et des dispositifs utilisant les courants marins peuvent également être utilisés. Bien entendu, l’ensemble est refroidi par l’eau : logique, mais peut-être pas sans impact sur l’environnement marin à long terme. En principe, l’ensemble, qui s’installe en 90 jours, peut fonctionner sans intervention humaine pendant cinq ans.

En dehors de ses atouts écologiques supposés, cette solution permet, selon Microsoft, de réduire sensiblement la latence dans la mesure où l’on peut placer facilement des centres de données immergés le long des côtes partout dans le monde, et donc à proximité des populations. De nombreux scientifiques se montrent sceptiques quant aux atouts réels et à la viabilité de cette solution, mais Microsoft compte poursuivre l’expérience pour prouver que l’avenir des data centers pour le cloud est sous-marin. A suivre donc…

Photo : © Microsoft Research

Ce document intitulé « Microsoft veut mettre ses data centers à l’eau » est issu de https://www.commentcamarche.net/news/5872020-microsoft-veut-mettre-ses-data-centers-a-l-eauest mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.

A propos de l'auteur

Rédaction

Rédaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

Rejoignez nous sur Teamspeak

Rejoindre notre Teamspeak

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 957 autres abonnés.

Tester votre débit

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

Rejoignez nous sur Teamspeak

Rejoindre notre Teamspeak

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 957 autres abonnés.

Tester votre débit

Oui Non

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :