Accueil » Le gouvernement japonais va pirater tous les objets connectés du pays
High-Tech

Le gouvernement japonais va pirater tous les objets connectés du pays

Le gouvernement japonais va pirater tous les objets connectés du pays
Pour contrôler la sécurité de ses habitants, le Japon va tester la vulnérabilités de tous les objets connectés du pays en les piratant.


Comme l’a annoncé NHK World, le gouvernement japonais a pris une décision étonnante en autorisant, à partir du mois de février, un institut de recherche national à pirater les quelque 200 millions d’objets connectés en activité dans le pays. Une mesure inédite, et plutôt radicale, destinée à tester la vulnérabilité de ces nouveaux gadgets électroniques qui se multiplient dans l’archipel comme partout ailleurs dans le monde.

Cette opération n’a pas été entreprise n’importe quand. Elle est lancée à la veille de plusieurs événements majeurs durant lesquels le Japon doit assurer la sécurité de ses habitants comme de ses invités : un sommet du G20 à Osaka à la fin juin, une Coupe du monde de rugby à Tokyo à l’automne, et surtout accueil des Jeux olympiques d’été en 2020. Trois rendez-vous internationaux qui mettront le Japon sur le devant de la scène. Et autant d’occasions de démontrer un savoir-faire technologique, notamment en termes de cybersécurité, plusieurs grandes manifestations sportives internationales ayant fait l’objet de diverses attaques (Tour de France en 2015, Jeux olympiques d’été au Brésil en 2016, Jeux olympiques d’hiver en Corée du Sud en 2018, Coupe du monde de football en Russie en 2018).

Ce test grandeur nature, qui sera mené pendant cinq ans, doit permettre de recenser tous les objets connectés au coeur des foyers, en commençant par les routeurs et les webcams, et de vérifier leur niveau de sécurité. Les techniciens de l’Institut national de recherche pour l’information et la communication japonais (NICT) contrôleront en premier lieu les identifiants et les mots de passe utilisés, qui restent le plus souvent sur des valeurs par défaut définies en usine (du genre Admin ou 1234). Le but étant d’éviter de reproduire l’histoire de Mirai, ce logiciel malveillant qui s’est déjà introduit dans des objets connectés non sécurisés pour les infecter et lancer des attaques par déni de service. Le gouvernement compte aussi profiter de l’occasion pour sensibiliser la population et les constructeurs de matériel connecté.

Bien évidemment, l’ampleur et la durée du test soulèvent des inquiétudes dans le pays, notamment quant à l’utilisation potentielles des données personnelles qui pourraient ainsi être récupérées. Mais le gouvernement a prévenu la population de ces intrusions et le NICT assure qu’il n’examinera pas ces informations, en se contentant d’informer les sociétés et les individus concernés dès qu’une vulnérabilité sera détectée. Affaire à suivre donc.

Illustration : © Pixabay

Ce document intitulé « Le gouvernement japonais va pirater tous les objets connectés du pays » est issu de https://www.commentcamarche.net/news/5872367-le-gouvernement-japonais-va-pirater-tous-les-objets-connectes-du-paysest mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.

Si vous avez trouvé une erreur d’orthographe, veuillez nous en aviser en sélectionnant le mots et en appuyant sur Ctrl+Enter.

A propos de l'auteur

Redaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site est hébergé avec ❤ par

Heberge par Ikoula

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

FR | GeekParadizeHub ➜ Communauté Multigaming

3 User(s) Online Join Server
  • MaTroX
  • guigui
  • Frédéric | OuiHeberg.com

✉️ Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 942 autres abonnés.

2 - Entrer votre adresse email :

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant via le formulaire de contact

Tester votre débit

Acheter moins cher avec i-Comparateur

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :