Accueil » La stratégie de Free inquiète les investisseurs et les utilisateurs
High-Tech

La stratégie de Free inquiète les investisseurs et les utilisateurs

La stratégie de Free inquiète les investisseurs et les utilisateurs
Malgré la sortie de la Freebox Delta, le cours d’Iliad, la maison mère de Free, continue de chuter en bourse.
Le baromètre n’est pas au beau fixe pour Free. A l’issue d’une année 2018 assez difficile, pendant laquelle l’opérateur a perdu du terrain face à la concurrence, tant sur fixe que sur le mobile, l’opérateur attendait beaucoup de sa nouvelle box haut de gamme pour redresser son image et repartir à la conquête du marché. Las, malgré les indéniables qualités techniques de la Freebox Delta, il semblerait que le succès ne soit pas vraiment au rendez-vous, ce qui inquiète les investisseurs comme les utilisateurs.

Comme nous l’avons déjà rapporté, le lancement de la nouvelle box ne s’est pas déroulé sans douleur. Non seulement, la Freebox Delta est arrivée très tard – elle n’a été lancée que le 4 décembre, après de longs mois d’attente –, mais en plus, elle a engendré à la fois de la confusion et de la déception auprès des clients.

D’abord, parce que l’offre s’est avérée complexe à décrypter, entre l’achat obligatoire du module Player et les diverses options imposées d’emblée. Une complexité qui n’a fait qu’augmenter avec le rétropédalage de Free qui a du “détacher” certains services du package initial – comme le pack sécurité, proposé depuis en option –, annuler certains frais jugés abusifs et même composer, dans l’urgence, une offre allégée, avec un serveur sans lecteur multimédia. De quoi perdre les novices et les nouveaux abonnés tant espérés. Mais même les geeks les plus fidèles à Free depuis l’origine n’ont pas caché leur colère sur les réseaux sociaux face à cette nouvelle offre “all inclusive”, avec des fonctions et des services dont ils n’ont pas besoin, et surtout, face à des tarifs en hausse, agrémentés de frais difficiles à justifier, comme l’a souligné l’UFC-Que Choisir.

Ensuite, parce que les clients tentés par la Freebox Delta n’ont pas tous eu ce qu’ils attendaient. Entre les retards de livraison pour les anciens abonnés, servis après les nouveaux, et les divers bugs de la box (sifflement du boîtier Player, agrégation 4G/ADSL non fonctionnelle, blocage de la télécommande, etc.), la Freebox Delta n’a pas tenu toutes ses promesses. Dernier souci en date : la connexion en fibre à ultra haut débit (10 Gbits/s) tant mise en avant par Free n’est pas disponible partout, contrairement aux annonces… Certes, comme de nombreux produits innovants, la Freebox nouvelle génération connaît des problèmes de jeunesse. L’ennui, c’est qu’elle les accumule.

Difficile, pour l’heure, de mesurer précisément le succès commercial de la Freebox Delta, l’opérateur ne communiquant aucun chiffre à ce sujet. Mais à en croire la concurrence, il semblerait qu’il n’y ait pas eu de mouvement massif vers Free au-delà des premiers jours suivant l’annonce. Il en va de même dans le secteur mobile, où, malgré les promesses de Xavier Niel, le fondateur de Free, aucune offre révolutionnaire n’est apparue ces dernières semaines. Pire encore, l’opérateur a remanié une formule temporaire pour en faire un étrange forfait à tarif préférentiel pendant un an. Pas de quoi affoler la concurrence, notamment SFR et Bouygues Telecom qui multiplient les offres à bas prix garanti à vie par le biais de Red et de B&You.

Il faudra sans doute attendre la publication des résultats annuels d’Iliad, la maison mère de Free, en mars, pour si ces nouvelles offres ont redressé la barre. Ce qui est certain, c’est que les investisseurs semblent ne pas adhérer à la nouvelle stratégie du groupe. En témoigne le cours en bourse du titre Iliad, qui, après une légère embellie à la sortie de la Freebox Delta, ne cesse de plonger pour atteindre son plus bas niveau depuis 2012. Il tourne ces jours-ci autour de 91 euros, contre près de 131 euros à la mi-décembre 2018, bien loin des pics à 247 euros observés à plusieurs reprises entre 2012 et 2017… En clair, le marché est inquiet et semble avoir perdu confiance en Free. Ce qui risque de poser quelques problèmes à l’opérateur dans quelques mois quand il faudra participer à la vente aux enchères des fréquences 5G qui nécessiteront de très lourds investissements. Bref, le ciel est plutôt sombre chez Free en ce moment, dans l’esprit du code graphique utilisé dans la communication et les publicités pour la Freebox Delta…

Illustration : © Free

Ce document intitulé « La stratégie de Free inquiète les investisseurs et les utilisateurs » est issu de https://www.commentcamarche.net/news/5872374-la-strategie-de-free-inquiete-les-investisseurs-et-les-utilisateursest mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.

Si vous avez trouvé une erreur d’orthographe, veuillez nous en aviser en sélectionnant le mots et en appuyant sur Ctrl+Enter.

A propos de l'auteur

Redaction

Redaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

FR | GeekParadizeHub ➜ Communauté Multigaming

11 User(s) Online Join Server
  • juju
  • UlysseLeGenie
  • Anthonio_Loucass
  • Ben Tillon
  • Frédéric | OuiHeberg.com
  • BananeM63
  • rysered
  • Shyroneki
  • SLXW

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 948 autres abonnés.

2 - Entrer votre adresse email :

Tester votre débit

Acheter moins cher avec i-Comparateur

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :