Accueil » Internet vraiment victime d’une attaque massive inédite ?
High-Tech

Internet vraiment victime d’une attaque massive inédite ?

Internet vraiment victime d'une attaque massive inédite ?
L’Icann a donné l’alerte : des pirates auraient lancé une attaque massive sur Internet en changeant les adresses des serveurs.
MAJ du 25 février

Internet serait la cible d’une attaque massive inédite. C’est l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (Icann), le très sérieux organisme international gérant les noms de domaines à l’échelle mondiale, qui a sonné l’alerte vendredi 22 février, semant la panique un peu partout sur la planète, et dans bon nombre de médias.

Lancée ces derniers jours, cette attaque d’une ampleur qualifiée de “sans précédent” consisterait à modifier ce qui fait office d’annuaire de l’Internet, en changeant les adresses (URL) des serveurs autorisés par celles de machines contrôlées par les pirates explique l’organisation dans un communiqué publié sur Twitter. Une technique qui permettrait d’intercepter toutes les données transitant entre les internautes et les sites légitimes, à commencer par des informations confidentielles, mais aussi de couper complètement le trafic sur certains serveurs. Toujours selon l’Icann, cette offensive toucherait à l’infrastructure même d’Internet, en modifiant le système de gestion des noms de domaines (DNS).

L’origine de l’attaque n’a pas été identifiée. Certains experts extérieurs à l’Icann ont évoqué des groupes de hackers mafieux souhaitant simplement détourner des fonds, d’autres, des organisations para-gouvernementales ayant des objectifs politiques. Selon ces deniers, il semblerait en effet que les pirates visent à la fois des gouvernements, des services de police, des compagnies aériennes et des industriels du pétrole au Moyen-Orient comme en Europe. L’Icann a reconnu qu’il n’existait pas de moyen simple et unique pour régler le problème, en invitant tous les responsables de sites à prendre “les mesures adéquates”.

Passé le vent de panique qui a affolé les médias, et même Mounir Mahjoubi, le secrétaire d’État au Numérique, qui a s’est inquiété de l’information lors de son passage sur la chaîne CNews ce lundi 25 février, il semblerait que l’Icann ait crié au loup pour peu de choses, car personne ne s’est plaint d’une quelconque attaque ces derniers jours. En fait, le communiqué officiel de l’organisme aurait surtout évoqué des “risques”, en faisant état d’une recrudescence d’une pratique assez courante. Cette “fausse alerte” avait surtout pour but de sensibiliser les responsables de sites aux risques encourus en les incitant à passer au plus vite au DNSSEC (Domain Name System Security Extensions), un système qui permet justement de sécuriser les adresses. Bref, plus de peur que de mal…

Illustration : © PXhere

https://platform.twitter.com/widgets.js

Ce document intitulé « Internet vraiment victime d’une attaque massive inédite ? » est issu de https://www.commentcamarche.net/news/5872417-internet-vraiment-victime-d-une-attaque-massive-inediteest mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.

Si vous avez trouvé une erreur d’orthographe, veuillez nous en aviser en sélectionnant le mots et en appuyant sur Ctrl+Enter.

A propos de l'auteur

Redaction

Redaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site est hébergé avec ❤ par

Heberge par Ikoula

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

FR | GeekParadizeHub ➜ Communauté Multigaming

15 User(s) Online Join Server
  • Carlito Vargas (Sébastien T)
  • Tsubasa
  • ScreaX21
  • UlysseLeGenie
  • NekZzi-
  • Smog/ Tony Snow
  • Xekos
  • Alan Miller
  • SLXW

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 946 autres abonnés.

2 - Entrer votre adresse email :

Tester votre débit

Acheter moins cher avec i-Comparateur

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :