Accueil » Microsoft et Google au coude à coude
High-Tech

Microsoft et Google au coude à coude

Microsoft et Google au coude à coude
Alors que Google va dévoiler son service de streaming de jeux vidéos, Microsoft fait la démonstration en direct du sien.
Si vous n’êtes pas un gamer invétéré, vous ne savez peut-être pas encore que la prochaine révolution vidéoludique ne passera pas par une nouvelle console, mais bel et bien par le streaming de jeux vidéos. Et que la surprise pourrait venir d’un tout nouvel acteur du secteur : Google ! En effet, le géant de Mountain View s’intéresse de plus en plus au gaming et prépare une grande annonce pour la Game Developers Conference.

Sur Twitter (lien en anglais), Google a publié une image animé pour teaser sur son annonce du 19 mars. De nouveau puisque le géant avait déjà annoncé sa venue fin février. Si l’on ne connaît pas précisément ce qui sera annoncé, on sait en revanche que cela devrait faire suite à la beta de Project Stream. Ce service de streaming de jeu vidéo via Google Chrome avait été testé avec succès en janvier : une poignée de joueurs avait alors pu jouer à Assassin’s Creed Odyssey directement depuis le navigateur.

Si l’annonce sera sans doute autour de ce service, on ignore encore beaucoup de détails : quels seront les jeux disponibles, quel pays pourra avoir accès à cet éventuel service, combien cela coûtera et surtout, surtout, faudra-t-il du matériel dédié ? On pense bien sûr à une manette, que Google pourrait vendre, mais surtout à un petit dispositif. Plusieurs rumeurs avaient évoqués ces derniers mois sur un nouvel appareil, similaire aux Chromecast, qui pourrait être utilisé à cette fin.

Comme Google a décidé de garder le mystère sur son futur service, Microsoft a décidé de lui mettre un vilain tacle et de lui griller la priorité en montrant ce que son propre service de “cloud gaming” avait dans le ventre. Ainsi, le Project xCloud a été présenté l’air de rien dans le cadre de l’émission Inside XBox (en anglais), où la présentatrice joue au jeu de course Forza Horizon 4 sur un smartphone relié à une manette. Si beaucoup d’observateurs estiment que cette vidéo est potentiellement fausse, elle donne néanmoins un bon ordre d’idée de ce que pourrait offrir le service.

Qui de Microsoft ou de Google sera le premier a offrir un service sérieux et attractif de streaming de jeux vidéos ? Pour Google, nous aurons un début de réponse dès la semaine prochaine.

Photo : © Google.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Ce document intitulé « Microsoft et Google au coude à coude » est issu de https://www.commentcamarche.net/news/5872485-streaming-videoludique-microsoft-et-google-au-coude-a-coudeest mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.

Si vous avez trouvé une erreur d’orthographe, veuillez nous en aviser en sélectionnant le mots et en appuyant sur Ctrl+Enter.

A propos de l'auteur

Redaction

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site est hébergé avec ❤ par

Heberge par Ikoula

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

FR | GeekParadizeHub ➜ Communauté Multigaming

9 User(s) Online Join Server
  • MɘᴙYll
  • NekZzi-
  • Frédéric | OuiHeberg.com
  • juju
  • Zack Loire
  • WartraxX (Sébastien T)
  • Leon Hartstrife
  • Kzerka
  • 🧸翼🧸

✉️ Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 1300 autres abonnés.

2 - Entrer votre adresse email :

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant via le formulaire de contact

Tester votre débit

Acheter moins cher avec i-Comparateur

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :