High-Tech

Twitter : comptes de médias américains piratés

Twitter : comptes de médias américains piratés

Les comptes Twitter de médias américains ont été piratés. De faux tweets ont été publiés dont l’annonce de la 3ème guerre mondiale.

Durant ces derniers mois, différents piratages informatiques ont été observés. Si le plus important et le plus médiatique a été celui de Sony Pictures, les plateformes de jeux de Sony et Microsoft, l’espace Magazines du site web de TF1 et dernièrement des milliers de sites français ont également été touchés.

Un nouveau piratage vient d’avoir lieu. Il concerne les comptes Twitter du journal The New York Post et de l’agence de presse américaine United press international (UPI), ainsi que le site de ce dernier. Le piratage a été réalisé ce vendredi. Ces prises en main malveillantes n’ont pas été longues, mais les pirates en ont profité pour publier des faux tweets sur l’actualité économique et militaire des États-Unis.
Ainsi, sur le compte Twitter de l’UPI, 6 faux titres ont été publiés en une dizaine de minutes. Parmi eux, la réserve fédérale a notamment été évoquée. Un faux tweet indique, même, que le Pape François aurait annoncé le début de la troisième guerre mondiale. Concernant le compte de The New York Post, un message indiquait que le porte-avions USS George Washington avait été soi-disant attaqué par des navires chinois et qu’un combat était engagé.
Les comptes Twitter ont été rapidement fermés. Toutefois, ces messages, au ton et aux contenus sérieux et émanant de sources fiables, auraient pu être tenus pour vrai.

Ce n’est pas la première attaque de comptes Twitter américains. Il y a seulement une semaine, l’armée américaine a dû fermer son compte Twitter suite à une attaque par des pirates qui se disaient partisans de l’État islamique.

Photo: © Twitter.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire