High-Tech

Publicité sur Facebook : « maximiser les chances de réussite »

Publicité sur Facebook : « maximiser les chances de réussite »

Pour les entreprises, les réseaux sociaux peuvent se révéler d’excellents supports de communication. A condition d’utiliser les bons leviers ! Facebook propose plusieurs types de campagnes publicitaires, qui doivent permettre de toucher des internautes ciblés ou d’élargir son audience.

Marc Dessenis, directeur marketing et commercial chez Soccer Park, fait appel à ce type de campagne pour toucher un nouveau public. Les campagnes publicitaires se révèlent des atouts pour certains « besoins et problématiques » : une nouvelle ouverture de centre, un événement particulier… A condition qu’elles soient soutenues par d’autres actions. Explications.

Pouvez-vous nous en dire plus sur l’entreprise ?

Marc Dessenis : Soccer Park est un opérateur de foot à 5. Nous avons désormais 9 centres en France : Antibes, Pau, Bordeaux, Orléans, Bourges, Tours, Metz, Champigny-sur-Marne et Carrières-sur-Poissy. La société est née en 2010. En quatre ans, nous nous sommes hissés dans le top 3 d’un secteur très dynamique. Il s’agit d’un secteur loisir qui est né en 2007-2008, qui compte trois ou quatre chaînes et beaucoup d’indépendants. Le développement en France s’est fait sur le tard, mais en Angleterre cela marche très bien depuis 20 ans !

CCM : Qu’est-ce qui vous a poussé à vous tourner vers la publicité sur Facebook ?

Nous avons activé plusieurs types de campagnes, que nous adaptons aux besoins et problématiques que nous avons.

Nous utilisons des posts sponsorisés par exemple pour une captation de clientèle, ou pour faire connaître une offre particulière. Dans ces cas-là, nous optons pour des publications avec une audience très ciblée. Par exemple, pour un tournoi Ladies Cup, on utilise les outils de ciblage proposés sur Facebook pour toucher une population autre que nos fans habituels, en majorité masculins. On cherche dans ce cas à toucher un public féminin avec une portée plus restreinte et plus juste.

On a également fait appel à la publicité sur Facebook pour faire connaître une de nos pages Facebook. La campagne la plus récente est celle que nous avons lancée autour de la page du Soccer Park d’Orléans, qui est le dernier centre que nous avons ouvert. C’était en décembre et nous avons fait deux campagnes en parallèle : l’une pour promouvoir le centre autour d’une audience large, et une autre plus ciblée sur des internautes qui pratiquaient des activités proches qu’on propose également au Soccer Park d’Orléans.

CCM : Comment lancez-vous et gérez-vous les campagnes publicitaires ?

M. D. : Avant je programmais les campagnes par page, mais je les gère désormais depuis une console unique. Cela me permet une meilleure vision d’ensemble, d’autant plus que l’application mobile me propose un « media planner ». Cela ressemble beaucoup à ce que je connais sur Google Adwords, donc c’est familier.
Pour les créations de campagnes, j’utilise beaucoup les mots-clés autour des affinités d’audience.

CCM : Qu’est-ce qui vous intéressait plus particulièrement dans cette solution publicitaire ?

M.D. : L’idée c’est bien sûr de maximiser les chances de réussite du modèle économique ! Comme nous sommes sur une offre de loisir, il faut que ce loisir soit très vite connu. Le centre d’Orléans, par exemple, a ouvert ses portes juste avant les vacances de Noël, et il fallait donc que l’on maximise l’audience de la page Facebook pour toucher le maximum de personnes. Ce type de solution permet de faire monter une page en notoriété plus vite, et développer l’audience avec un petit coup de pouce.

CCM : Est-ce que c’est une solution que vous trouvez intéressante par rapport à son coût ?

M.D. : Ce sont des campagnes qui sont activées sur le même principe qu’une campagne Adwords sur Google, par exemple. Mais on n’a pas forcément les outils d’analyse que possèdent certaines agences ou grandes entreprises.
Certains indicateurs sont quand même révélateurs : sur Facebook par exemple, on peut avoir une estimation du coût du « like » sur une page. On se rend donc compte que la campagne paraît un peu chère dans un premier temps.

Mais je ne pense pas que ce coût au « like » soit la meilleure façon d’analyser la campagne : il y a beaucoup d’effets collatéraux qui sont notables pour nous. L’objectif d’un réseau social, c’est aussi de favoriser une convergence d’intérêts. Ce sont des bons leviers pour activer ou relancer la machine, d’autant qu’il y a un élan qui continue ensuite. La preuve, c’est que nous avons arrêté les campagnes sponsorisées à Orléans depuis le début de l’année, mais nous continuons à progresser en nombre de « likes » sur la page. L’effet réseau continue.

Pour le Soccer Park d’Orléans, qui a ouvert depuis un mois, on a recueilli 2000 likes sur la page. Mais on favorise aussi l’animation et le contenu sur les pages : je pense que les campagnes sponsorisées ne sont efficaces que s’il y a une activité de contenu et de promotion. Un achat artificiel de « likes », c’est beaucoup trop fragile !
Pour nous, la finalité c’est bien d’avoir des amateurs qui viennent dans les centres !

CCM : Est-ce que vous verriez des améliorations possibles dans la gestion des campagnes ?

Il y a peut-être un manque autour des besoins de l’annonceur. Recruter, élargir l’audience… les besoins peuvent être différents et pourraient être mieux cadrés au moment de la création de la campagne. Cela permettrait d’orienter sur les bons choix et d’avoir plus d’efficacité.

Repères

Soccer Park

  • Société créée en 2010 autour des activités Foot à 5 et Padel Tennis,
  • Neuf centres ouverts en France à Antibes, Pau, Bordeaux, Orléans, Bourges, Tours, Metz, Champigny-sur-Marne et Carrières-sur-Poissy,
  • Le site de Soccer Park,
  • La page Facebook Soccer Park.

Publicité sur Facebook

  • Solution de campagnes de publicité payantes sur le réseau social,
  • Elles peuvent apparaître dans la colonne de droite du réseau social, ou sous forme de publications sponsorisées apparentes dans le fil d’actualité de l’internaute,
  • Facebook propose également des vidéos publicitaires dans la timeline de l’internaute,
  • Coût au clic ou à l’affichage,
  • Le sur Facebook

En savoir plus : Organiser des campagnes de publicité sur Facebook

Ajouter un commentaire

Commentaires

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire