Accueil » François Hollande veut créer une grande école du numérique
High-Tech

François Hollande veut créer une grande école du numérique

Au cours de sa conférence de presse, François Hollande a souhaité la création d’une grande école du numérique. Celle-ci constituera une nouvelle étape dans la « refondation » de l’école républicaine, selon le chef de l’État. Mais les contours de cette grande école numérique demeurent encore flous.

Une grande école du numérique. Voilà ce qu’a demandé François Hollande au cours d’une conférence de presse, qui s’est déroulée ce jeudi à l’Élysée. Le président de la République n’a toutefois pas détaillé les contours exacts de ce projet, en dehors du fait qu’il doit concerner tous les élèves suivis par l’éducation nationale, c’est-à-dire de l’école élémentaire jusqu’au lycée.

Cette annonce s’inscrit dans une politique plus large visant à « refonder » l’école. Outre le volet numérique, diverses mesures ont été égrainées par le chef de l’État : lutte contre le décrochage scolaire, introduction de cours de laïcité (qui pourraient être articulés avec les cours d’éducation civique), renforcement de la maîtrise du français, amélioration de la formation des enseignants…

Selon François Hollande, cette grande école du numérique « sera chargée de diffuser ses formations partout sur le territoire en plus de ce qui va être fait dans le cadre de l’enseignement« , en pointant une perspective de création d’emplois. Faut-il comprendre ici que le gouvernement souhaite encourager le développement des formations en ligne ouverte à tous (MOOC) ?

Les intentions du gouvernement devraient être précisées d’ici le mois de mai avec un projet de loi, selon Le Figaro. Le président de la République ne s’étant guère étendu sur le sujet, la grande école du numérique pourrait également inclure des cours de code, un enseignement à la « culture numérique » et une formation plus poussée aux outils (bien qu’il existe déjà des initiatives dans ce domaine, comme le B2i).

Depuis l’arrivée au pouvoir de François Hollande, il a été question dans les mois qui ont suivi son élection de mettre en place un plan pour l’école numérique, avec pour ambition de créer un service public numérique de l’éducation. En 2014, la direction du numérique pour l’éducation a été créée et le président de la République a annoncé quelques temps après un « grand plan pour le numérique à l’école » pour 2015.

Les opinions divergent toutefois sur ce qu’il faut faire à l’école en matière de numérique, au-delà de la nécessité d’équiper les élèves avec des outils adaptés (il est d’ailleurs question de fournir une tablette à tous les élèves d’ici quelques années). Cela se voit par exemple au niveau du code : certains veulent rendre son enseignement obligatoire, d’autres estiment que cela doit rester une spécialité.

( photo : Élysée )

Si vous avez trouvé une erreur d’orthographe, veuillez nous en aviser en sélectionnant le mots et en appuyant sur Ctrl+Enter.

A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux.

Ce site est hébergé avec ❤ par

Heberge par Ikoula

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

FR | GeekParadizeHub ➜ Communauté Multigaming

16 User(s) Online Join Server
  • Fumi
  • maelstani
  • Anthonio_Loucass
  • Marlon29
  • Kzerka
  • FLo.884
  • Mesys
  • SLXW aka BOBYYYY
  • Zack Loire

✉️ Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez par email toute l'actualité High-Tech chaque matin
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 120 autres abonnés.

2 - Entrer votre adresse email :

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant via le formulaire de contact

Tester votre débit

Acheter moins cher avec i-Comparateur

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :