High-Tech

Qualcomm lourdement condamné en Chine pour abus de position dominante

860 millions d’euros. C’est le montant de l’amende qui a été infligée à Qualcomm pour avoir enfreint la législation chinoise sur le droit de la concurrence.

Dans un communiqué (.pdf), l’équipementier américain spécialisé dans la fabrication de semi-conducteurs a fait savoir qu’il ne contesterait pas la sanction pécuniaire fixée par la NRDC (National Development and Reform Commission).

En parallèle, Qualcomm annonce plusieurs mesures afin de revenir dans les clous de la loi chinoise. Parmi celles-ci, le fondeur promet qu’il va désormais respecter de nouvelles conditions de licence pour les appareils vendus en Chine et annonce qu’il proposera séparément certains de ses brevets essentiels concernant les normes 3G et 4G, afin de les proposer à un meilleur prix.

( photo : CC BY-SA Coolcaesar )

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire