High-Tech

Un joueur diffuse en direct, quand la police débarque chez lui

Un joueur français a été victime d’un canular téléphonique qui a provoqué l’intervention des forces de l’ordre chez lui alors qu’il était en train de diffuser sa partie de jeu vidéo sur Twitch.

Apparu aux États-Unis, le « swatting » désigne un canular téléphonique qui provoque le déplacement des forces de l’ordre ou des services d’urgence alors qu’il n’y a aucun péril imminent. Baptisé ainsi parce qu’elles font souvent intervenir les unités d’élite de la police américaine (SWAT), ces fausses alertes touchent notamment les internautes qui diffusent en direct des parties de jeux vidéo.

L’année dernière, nous nous étions fait l’écho de l’arrestation d’un joueur en pleine partie de Counter-Strike. Alors que 3000 personnes étaient en train de regarder ses exploits sur Twitch, l’Américain a eu la désagréable surprise de voir le SWAT de l’État du Colorado entrer en force chez lui. Mais il serait de faux croire que ce phénomène ne se produit qu’aux États-Unis.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire