High-Tech

Un hymne à la censure d’Internet (et ce n’est pas une blague)

En chine, les employés de l’administration chargée du filtrage des contenus ont entonné lors d’une cérémonie publique une chanson tout à la gloire d’Internet et de sa censure.

Vivement la version française. En Chine, l’Association Internet de Pékin a fêté le nouvel an chinois en organisant une grande cérémonie à laquelle assistaient nombre de pontes des médias et du numérique, avec plusieurs organisations venues entonner des chansons à propos d’Internet. C’est à cette occasion que l’Administration du Cyberespace de Chine, chargée de mettre en place le fameux grand firewall de Chine, a chanté un hymne à la gloire de la censure d’Internet — une censure que la Chine nous invite à imiter

Les paroles ont été écrites par Wang Pingjiu, l’auteur de l’hymne officiel des Jeux Olympiques de Pékin, et la musique a été arrangée par Zhao Jialin, un compositeur connu pour son implication dans une chanson très populaire en Chine.

Le New York Times a publié les paroles (ci-dessous après la vidéo) de l’hymne, chanté par des employés de l’administration chinoise qui auraient fait bénévolement des heures supplémentaires pour le répéter en choeur.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire