High-Tech

King : bilan annuel en hausse de 20 %

King : bilan annuel en hausse de 20 %

L’éditeur de jeux King progresse toujours avec des revenus annuels en hausse de 20 %.

Les jeux de l’éditeur King séduisent toujours plus le grand public. Au quatrième trimestre 2014, l’éditeur réunissait 533 millions d’utilisateurs actifs mensuels, soit une progression sur un trimestre de 8 % et de 31 % sur un an. Malgré cette audience, le bilan trimestriel a affiché un recul de 9 % du chiffre d’affaires de 545 millions de dollars et du bénéfice net, qui est passé de 159 millions à 140 millions de dollars en un an.

Ce trimestre, marqué par une baisse des résultats, n’a, toutefois, pas empiété sur le bilan annuel de King, qui affiche une forte croissance.
En effet, l’éditeur a réalisé un chiffre d’affaires annuel de 2.26 milliards de dollars, soit une hausse de 20 %. Concernant le bénéfice net, il a augmenté sur un an de 1 % pour atteindre un total de 575 millions de dollars. Toutefois, les bons revenus annuels ont permis à King de renforcer sa trésorerie, la faisant passer de 409 millions à 964 millions de dollars.
Le PDG de King, Riccardo Zacconi, a déclaré que ces résultats « montrent la force de (nos) franchises, l’extraordinaire puissance de (notre) réseau de joueurs en masse et (notre) capacité à sans cesse lancer de nouveaux jeux ». Il s’est dit ravi du récent lancement à succès du jeu Candy Crush Soda Saga et a précisé que King est impatient « de continuer à fournir des jeux et des fonctionnalités innovantes pour ravir nos joueurs en 2015 et au-delà ».

Coté en bourse depuis quelques mois, ce bilan annuel a satisfait les investisseurs qui ont fait grimper l’action King.

Photo: © King.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire