High-Tech

Expedia : rachat du concurrent Orbitz Worldwide

Expedia : rachat du concurrent Orbitz Worldwide

Afin de renforcer sa présence dans le secteur du voyage en ligne, Expedia rachète son concurrent Orbitz Worldwide.

L’agence de voyages en ligne Expedia est présente dans de nombreux pays et possède différents sites internet. Sur l’année 2014, son chiffre d’affaires était de 5.7 milliards de dollars, en hausse sur un an de 21 %, et un résultat net de 398 millions de dollars, qui a largement progressé de 71 %.

Malgré sa présence et sa croissance, Expedia n’est pas leader du secteur, mais second derrière le groupe Priceline, qui possède entre autres Booking.com. Une place qui ne satisfait pas Expedia qui veut encore progresser.
Après avoir racheté Travelocity pour un montant de 280 millions de dollars, Expedia vient d’acquérir un nouveau concurrent, Orbitz Worldwide. Ce groupe de voyages en ligne possède notamment les sites Orbitz.com, Cheaptickets.com et Hotelclub.com. Expedia a racheté l’entreprise pour un montant de 1.38 milliard de dollars.
Sur l’année 2014, les réservations totales d’Orbitz ont atteint un total de 12.4 milliards de dollars alors que celles d’Expedia ont représenté 50.4 milliards de dollars.
Dara Khosrowshahi, directeur général, a indiqué qu’Expedia était attiré par Orbitz pour « la puissance de ses marques et ses équipes impressionnantes?».

Cette nouvelle acquisition permettra à Expedia de mieux concurrencer le groupe Priceline et, peut-être, le dépasser. Aussi, cela lui permettra de faire face à la concurrence de plus en plus accrue dans le secteur, avec notamment des nouveaux acteurs forts, à l’instar de Google. Dara Khosrowshahi a, d’ailleurs, souligné que « la concurrence est féroce » dans « une industrie énorme et très fragmentée ».

Photo: © Expedia.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.