High-Tech

Numericable ne veut plus de Vivendi dans le capital de SFR

Altice, la maison-mère de Numericable, a déposé une offre de 3,9 milliards d’euros pour acheter la part restante de Vivendi dans le capital de Numericable-SFR.

L’an dernier, quand Vivendi a accepté l’offre de rachat déposée par Numericable concernant SFR, les deux parties ont convenu de se partager la nouvelle entité. La participation de Vivendi au capital a été fixée à 20 % et celle de la maison-mère de Numericable (Altice) à 60 %. Quant aux 20 % restants, ils constituent le capital flottant, c’est-à-dire les actions qui peuvent être échangées en bourse.

Dix mois plus tard, Numericable ne souhaite plus la présence de Vivendi dans le capital de l’entité combinée (SFR + Numericable). Aussi, le câblo-opérateur a fait une « offre ferme«  au géant des médias pour lui acheter sa part. Celle-ci s’élève à 3,9 milliards d’euros, avec un prix par action de 40 euros. Reste à savoir si Vivendi sera séduit par le montant avancé par Numericable, quitte à être poussé vers la sortie.

L’opération se ferait en deux parties. Si Vivendi accepte l’offre, Numericable-SFR paierait la moitié de la somme immédiatement (environ 1,95 milliard d’euros). L’autre moitié serait prise en charge directement par Altice, avec un paiement différé au plus tard le 7 avril 2016. Des intérêts annuels de 3,8 % seraient appliqués, ainsi qu’une garantie bancaire.

Vivendi réserve pour l’heure sa réponse.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire