High-Tech

Priceline : rachat de Rocketmiles

Priceline : rachat de Rocketmiles

Après le rachat d’Orbitz par Expedia, c’est son concurrent Priceline qui annonce le rachat de Rocketmiles.

Il y a quelques jours, le géant du secteur du voyage en ligne, Expedia, a annoncé le rachat de l’entreprise Orbitz Worldwide. Pour un montant de 1.38 milliard de dollars, il vient d’acquérir une entreprise concurrente, forte de plusieurs sites internet. Un moyen pour se développer encore et se rapprocher du leader du secteur, le groupe Priceline.

Ce dernier ne reste, toutefois, pas inactif. En effet, il vient d’annoncer le rachat de la start-up Rocketmiles. Cette entreprise américaine a élaboré une solution pour réserver une chambre d’hôtel. Son avantage est de permettre de cumuler en même temps des miles. Ces derniers sont, ensuite, utilisables auprès de dizaines de compagnies aériennes. Après seulement deux ans, l’entreprise rassemble aujourd’hui des centaines de milliers d’utilisateurs.
Priceline a acquis cette entreprise pour un montant de 20 millions de dollars. Cela va lui permettre de renforcer ses offres de réservations directes de chambres d’hôtel, sans passer par les hôteliers. Cette activité est importante, car les marges sur les réservations ne sont pas négligeables, ce qui déplaît aux hôteliers qui voudraient se passer de ces intermédiaires.

Cette annonce intervient alors que Priceline vient de publier un très bon bilan du quatrième trimestre 2014. Le groupe a, en effet, réalisé des revenus de 1.84 milliard de dollars, contre 1.54 milliard il y a un an, et des bénéfices de 452 millions de dollars, contre 378 millions au quatrième trimestre 2013.

Photo:: © Priceline.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire