High-Tech

Samsung/Seat : accord voiture intelligente

Samsung/Seat : accord voiture intelligente

Lors du MWC, Samsung a annoncé un partenariat avec Seat afin de rendre ses voitures communicantes.

De plus en plus de constructeurs automobiles et de spécialistes de la high-tech se penchent sur des solutions pour connecter les véhicules. Google, Apple, Linux ou encore Samsung veulent se positionner avec des outils adaptés et des partenariats.

À l’occasion du salon MWC de Barcelone, Samsung a annoncé un nouveau partenariat. Il s’agit du constructeur automobile local, Seat. Cet accord a pour objectif de développer Mirror Link. Élaboré par Nokia, depuis rejoint par des dizaines de fabricants, il s’agit d’un système ouvert qui permet de connecter un appareil mobile à un véhicule. Un moyen de profiter directement sur un écran de la voiture de services et applications mobiles. Par ailleurs, le partenariat entre Samsung et Seat permettra de développer des applications spécifiques. Elles seront utilisables depuis les appareils mobiles et les accessoires connectés signés Samsung, et seront préinstallées sur les smartphones du fabricant.
Les premiers véhicules connectés de Seat devraient être lancés d’ici la fin de l’année 2015. Et ce, dans tous les pays où Seat est présent.

Cet accord avec un nouveau constructeur automobile devrait permettre d’accélérer le développement de ses solutions pour connecter les véhicules. Surtout que d’autres concurrents avancent. En 2014, Apple annonçait des partenariats avec des constructeurs tels que Ferrari, Volvo, Chevrolet et Mercedes-Benz, pour installer sa solution CarPlay.

Photo: © Samsung.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.