High-Tech

JAQ : une batterie composée d’eau et de sel

JAQ : une batterie composée d'eau et de sel

L’entreprise suédoise MyFC a profité du MWC pour présenter JAQ, une batterie externe composée d’eau et de sel.

Le salon du MWC de Barcelone vient d’être clôturé. La présentation des Samsung Galaxy S6 et S6 Edge a marqué ce rendez-vous ainsi que celles des smartphones de HTC, d’Alcatel OneTouch, etc. Il y a eu peu de surprises et de réelles innovations, à l’instar de Monohm et son smartphone circulaire Runcible.

Une autre innovation vient toutefois de l’entreprise suédoise MyFC. Elle développe des solutions innovantes et respectueuses de l’environnement pour alimenter les appareils mobiles. Elle est arrivée au salon avec JAQ, une nouvelle technologie de recharge. Il s’agit d’une batterie externe qui fonctionne comme une pile à combustible. Très écologique, elle est basée sur une cartouche composée d’eau et de sel. Elle s’insère dans le chargeur, et l’hydrogène produit alimente l’appareil via un câble USB. Lorsque la charge est complète, il suffit de retirer la cartouche à usage unique et de la jeter. Étant entièrement recyclable, elle peut rejoindre les déchets sans risque.
Chaque cartouche fournit une énergie équivalente à une batterie de 2 400 mAh.
Ce nouveau système de recharge sera disponible fin 2015. Le chargeur JAQ sera commercialisé 99 dollars avec un lot de cartouches. Ces dernières seront vendues autour de 2 dollars l’unité.

La puissance peut sembler faible pour les smartphones les plus gourmands, mais les prochaines générations de cartouches devraient être optimisées. Cette solution devrait, quoi qu’il en soit, séduire les personnes qui souhaitent respecter l’environnement ou celles qui ne disposent pas d’électricité à proximité.

Photo: © MyFC.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.