High-Tech

Solar Impulse 2 : tour du monde débuté

Solar Impulse 2 : tour du monde débuté

Ce 9 mars, le Solar Impulse 2 est le premier avion solaire a débuté le tour du monde.

En 2003, les pilotes suisses Bertrand Piccard et André Borschberg annoncent leur défi : réaliser le tour du monde en avion grâce seulement à l’énergie solaire. Depuis, le concept a été élaboré et Solar Impulse est né.

Ce 9 mars est une date très importante pour ce projet qui veut défendre les technologies propres. En effet, le tour du monde à bord du Solar Impulse 2 vient de débuter depuis Abou Dhabi, dans les Émirats arabes unis.
Les pilotes André Borschberg et Bertrand Piccard vont se relayer pour réaliser le premier tour du monde sans carburant à bord de cet avion capable de voler à maximum 8 500 mètres d’altitude, entre 50 et 100 km/h. Ils seront aidés de 65 personnes depuis le centre de contrôle installé à Monaco et de 65 autres qui vont les accompagner à travers le monde.
Sur plusieurs mois, des vols seront organisés pour rallier 35 000 km à travers 12 escales dont les premières sont : Mascate au sultanat d’Oman, Ahmedabad et Varanasi en Inde, Mandalay en Birmanie, Chongqing et Nankin en Chine, et Hawaï.
Selon Bertrand Piccard, « le changement climatique offre une fantastique opportunité pour apporter sur le marché de nouvelles technologies vertes » qui participeront à la préservation des « ressources naturelles de notre planète, créer des emplois et soutenir la croissance ». Cet objectif est noble, mais ce premier tour du monde n’est pas sans risque et reste une expérimentation. L’avion va-t-il supporter ces longs parcours ? Les conditions météo seront-elles favorables ? Les pilotes supporteront-ils les vols en solo sur plusieurs jours ?
Ce tour du monde est à suivre en direct.

Photo: © Solar Impulse.

Veuillez remplir les champs obligatoires.
Signaler un contenu



A propos de l'auteur

Sébastien T.

Passionné depuis toujours par l'informatique et les jeux vidéos, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.